Les huîtres “des quatre saisons”

Je vous ai déjà longuement parlé des huîtres triploïdes inventées par cet organisme l’IFREMER ( Institut Français de Recherche pour l’Exploitation de la Mer) qui a breuveté son invention et touche des centaines de milliers d’euros de rente annuelle. L’IFREMER comme vous vous en rendez compte sait parfaitement exploiter la mer et emplir son portefeuille en “empoisonnant” les gens. Je pense que ses “chercheurs” doivent être grassement payés.  30% des huîtres que vous avalez en France sont des triploïdes et pratiquement 100% en mai, juin, juillet, août sous le doux nom de” huîtres des quatre saisons”. 
Les ostréiculteurs se sont aperçus que les huîtres triploïdes sont attaquées par la bactérie “Vibrio aestuarianus” qui préfèrent les triploïdes aux diploïdes normales (malgré les dires de l’IFREMER qui veut faire croire que sa découverte est géniale)
L’IFREMER se fout complétement du principe de précaution et fait fi de “Vibrio aestuarianus” et du virus herpès OsHV-1 qui tue 70% des jeunes mollusques. L’IFREMER affirme qu’il n’y a rien à craindre et tel Pangloss que “tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles”.

Un conseil: évitez de manger ces ersatz incapables de se reproduire. Mangez les huîtres les mois en R et demandez des huîtres laiteuses. Boycottez les restaurants qui ne vendent pas des huîtres normales diploïdes. N’hésitez pas à vous faire entendre! Et attention aux baratineurs!

La triploïde (croisement de la tétraploïde de l’IFREMER et de la diploïde normale), ne fabrique pas de semence et n’est donc jamais laiteuse.

Bon appétit!

Dr JO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com