L’AFSSAPS ASSURE

Le Pr Dominique Maraninchi, patron de l’AFSSAPS, a refusé, dans un courrier en date du 7 décembre de publier les recommandations élaborées par une quarantaine d’experts chargés d’actualiser les recommandations sur les infections ORL.

Raison: “plusieurs experts qui ont participé à leur conception ont des liens d’intérêt avec des firmes pharmaceutiques concernées. Il ne s’agit pas d’une question morale mais d’engagement dans l’indépendance et la responsabilité que doit garantir l’agence dans ses décisions”.
40 experts du groupe de travail sur les anti-infectieux ont présenté leur démission.
Pas leur démission de l’industrie pharmaceutique! Leur démission du groupe de travail. A choisir…
Outre atlantique, les conflits d’intérêt semblent plus difficiles à cause d’une réglementation plus stricte. Celle-ci rend très difficile la sélection des experts vierges de liens d’intérêts. Cette réglementation va donc être révisée.
Il suffirait de rémunérer les experts vierges de lien d’intérêt par un “salaire” identique à celui d’une firme pharmaceutique. Mais cette éventualité n’a jamais été envisagée.
Nous ne sommes pas prêt en France d’avoir des experts vierges de liens d’intérêt. Les médecins qui font une compétence en expertise le font car c’est un créneau très rémunérateur.
Nous voilà dans une impasse.

Sources (Le QM 12.12.2011)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com