Les tomates sous serre Savéol

Il faut savoir (Le Canard du 10 juillet) qu’ une tonne de tomates sous serre chauffée coûte 946 kilos d’équivalent pétrole, soit dix fois plus que si vous la faites pousser en plein champ. Pour donner une tonne de tomates, une serre chauffée consomme 11 kWh d’électricité, ce qui équivaut à 946 kilos d’équivalent pétrole. la même quantité de tomates cultivées en plein champ ne dépense que 95 lilos d’équivalent pétrole.
C’est pourquoi, Bruxelles a donné au géant français Saveol, roi de la tomate française sous serre au nom du “recours aux techniques de culture et de production respectueuses de l’environnement ” (appréciez l’humour), la bagatelle de 2,6 millions d’euros pour soigner sa com’, comprenez pour faire la publicité de sa pétro-tomate. Mais non, vous ne rêvez pas!

On peut dire avec le Canard qu’une tomate cultivée à Agadir sous une simple bâche plastique coûtera, malgré les 3200 Km parcourus jusqu’à Rungis, 13 fois moins d’équivalent pétrole que sa cousine du Finistère qui a grandi sous serre chauffée!

Conclusion: Soyez vigilants, évitez d’acheter les tomates Saveol

2 thoughts on “Les tomates sous serre Savéol

  1. Le problème reste bien sûr celui de l’éducation….si nous revenions à une logique de bon sens tout serait possible…On mange des tomates durant la saison normale dans l’hémisphère ou l’on vit…tous les gens de Paris, réputés bien pensants trouvent normal de manger des fraises en décembre , des abricots en janvier et des tomates toute l’année pour répondre aux sirènes du mieux vivre… fruits et légumes par jour….Apprenons à nouveau à vivre avec les saisons …mais s’il faut éduquer les enfants, il faut commencer par raisonner les parents et déjà certains grands parents…..Bonne journée à tous et en ce moment c’est le melon qui est à consommer sans modération…. les petits pois finissent, les fraises offrent leur meilleur et le céleris délivre son délicieux goût de noisette….

  2. Le problème reste bien sûr celui de l’éducation….si nous revenions à une logique de bon sens tout serait possible…On mange des tomates durant la saison normale dans l’hémisphère ou l’on vit…tous les gens de Paris, réputés bien pensants trouvent normal de manger des fraises en décembre , des abricots en janvier et des tomates toute l’année pour répondre aux sirènes du mieux vivre… fruits et légumes par jour….Apprenons à nouveau à vivre avec les saisons …mais s’il faut éduquer les enfants, il faut commencer par raisonner les parents et déjà certains grands parents…..Bonne journée à tous et en ce moment c’est le melon qui est à consommer sans modération…. les petits pois finissent, les fraises offrent leur meilleur et le céleris délivre son délicieux goût de noisette….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com