Le jus de betterave

Le jus de betterave abaisse la pression artérielle

« Nous pensons qu’à l’échelon individuel, augmenter la consommation d’endives, de salades, d’épinards ou de betteraves rouges, pourrait améliorer la santé cardiovasculaire sans grande contrainte, puisque ces légumes à haute teneur en nitrates aident à abaisser les chiffres tensionnels » a expliqué Amrita Ahluwalia principal auteur d’un article qui parait dans Hypertension, publication de l’American Heart Association.

Les nitrates d’origine alimentaire (NO3) sont réduits en nitrites (NO2) par la flore microbienne des glandes salivaires. Cette transformation connue de longue date, est très utile puisqu’elle permet de protéger l’organisme de la formation de N-nitrosamines potentiellement cancérigènes. Les nitrites sont également être des précurseurs d’oxide nitrique (le NO), substance vasodilatatrice.

250 ml de jus de bettrave

Une première expérience menée par le Dr Amrita Ahluwalia et coll. avait consisté à neutraliser la flore salivaire qui transforme les nitrates d’origine alimentaire en nitrites afin d’étudier les répercussions sur la pression artérielle. Les résultats étaient probants puisque la diminution de la production de nitrites, de 90 %, a eu comme conséquence d’augmenter la pression artérielle jusqu’à 5 mmHg.

Cette nouvelle et petite étude ne concerne que 16 patients ayant une pression artérielle systolique entre 140 mmHg et 159 mmHg, en bonne santé par ailleurs, et ne recevant pas d’antihypertenseurs. Les participants dont on a monitoré la pression artérielle 24 heures durant ont bu soit 250 ml de jus de bettrave, soit une boisson pauvre en nitrate.

Résultat : le groupe assigné au jus de betterave affichait des chiffres tensionnels de 10 mmHg plus bas que celui recevant l’autre boisson. L’effet est plus prononcé entre 3 et 6 heures après l’ingestion mais persiste pendant 24 heuers. Aucune mention ne précise le goût ni les sources d’approvisionnement en jus de betteraves.

Article du Quotidien du médecin

PS  Cela ne doit pas inciter les lecteurs à boire en excés du vin contenant des nitrites. Les nitrites seuls ne suffisent pas à faire chuter la TA. Une alimentation légère et équilibrée (sans viande rouge et sans fromages en excés, sans sauces diverses et variées, excluant tous les plats préparés, sans sucres ou édulcorants), une activité physique sportive, un bon sommeil, peuvent contribuer à mettre les hypotenseurs prescrits à la poubelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com