Le plus grand scandale sanitaire du XXIe siècle: illusion d’une pandémie

https://infovf.com/video/reiner-fuellmish-pandemic-fraud-version-integrale-1h20–9908.html

“Le Dr David Martin donne des détails très précis sur les énormes incohérences qui enveloppent “l’épidémie du siècle”, s’appuyant sur les demandes de brevets associés au SARS CoV 2 et aux financements liés, ce que surveille son entreprise qui est depuis 1998 le plus grand souscripteur au monde d’actifs incorporels utilisés en finance dans 168 pays, comprenant l’intégralité du corpus de tous les brevets, demandes de brevet, subventions fédérales, dossiers d’approvisionnement, dossiers gouvernementaux, etc…
Les passages où M° Reiner Fuellmich fait des traductions en allemand ont été supprimés pour écourter les séquences. Elles sont toujours présentes dans la vidéo d’origine.”
Vidéo originale:
https://odysee.com/@bonniesmit:0/Dr.-Dav…

Le Dr David E. Martin est le fondateur et président de M·CAM Inc., le leader international du financement de l’innovation, du commerce et du financement des actifs incorporels. Il est le développeur du premier indice quantitatif d’actions publiques basé sur l’innovation et est le Managing Partner des Purple Bridge Funds. Il est le créateur du premier indice quantitatif d’actions publiques au monde – le CNBC IQ100 alimenté par M·CAM. Activement engagé dans l’économie éthique mondiale”…

Depuis le début je sais intuitivement que tout n’est qu’illusion scientifique car de la même manière qu’il est possible de manipuler très facilement des chiffres, il est très facile de manipuler des séquences de génome de virus.
Il n’existe aucune preuve publiée permettant de dire que le SRAS CoV 2 se distingue cliniquement de tout ce qui était connu ou publié avant novembre 2019 dans les 73 brevets datant de 2008.
Il n’existe aucune preuve que le variant delta soit distinct. Il y a en fait des milliers de variants. On peut prendre la séquence que l’on veut. Tout ça est du pipeau.
La protéine Spike est toxique et la séquence du gène injecté aux individus, qui code la protéine spike est insaisissable.
La grippe est toujours là mais ne pouvant imposer un vaccin obligatoire de la grippe ils ont changé de pathogènes pour imposer des vaccins avec lesquels ils vont pouvoir contrôler la population.

Dr JO

  1. 1
    Jean-Marie GLANTZLEN

    Hélas il y a encore trop de mougeons en France.

    Peut-être qu’effectivement, comme suggéré, par le long direct organisé par Richard Boutry dimanche soir le laisse entendre, une sorte de grève générale, sans arrêt de travail car les gens à soigner sont là, peut faire bouger les veaux.

    L’avenir dira, mais il nous faut contribuer, chacun selon ses moyens, à la concrétisation de l’avenir

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *