Alzheimer,Bexacarotène espoir thérapeutique

Un médicament utilisé dans le traitement des manifestations cutanées des lymphomes cutanés T épidermotropes (LCT), au stade avancé et réfractaires à au moins un traitement systémique s’est avéré efficace dans le traitement de plusieurs modèles murins  de la maladie d’Alzheimer.  L’administration orale du bexarotène à un modèle murin de la maladie d’Alzheimer (souris APP/PS1) entraîne rapidement en quelques heures), une réduction de 30% des taux d’Abeta soluble dans l’hippocampe et le cortex, ainsi qu’une réduction (dès 3 jours) des plaques d’Abeta (formes solubles de l’amyloïde bêta), avec une réduction d’environ 75% après 14 jours. Ce traitement est efficace sur les plaques des souris APP/PS1 aussi bien lorsqu’elles ont 6 mois que 11 mois, c’est à dire aux stades précoces et tardifs de la maladie.
Le béxarotène restaure rapidement la mémoire et améliore le comportement des 3 modèles murins de la maladie.

Le béxarotène est vendu en pharmacie sur ordonnance (prescription hospitalière) et son nom de vulgarisation est le Targretin (laboratoire Céphalon France). Les essais cliniques  sur l’homme n’ayant pas encore eu lieu, son indication dans la maladie d’Alzheimer n’a rien d’officiel et n’est pas permise; l’AMM (autorisation de mise sur le marché), n’étant pas encore d’actualité.

Dr JO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com