A PROPOS DU MEDECIN TRAITANT

   soleil_001_1_ Le SNMHF (Syndicat National des Médecins Homéopathes), se préoccupe énormément de l’avenir de l’Homéopathie puisqu’il demande à ses adhérents (par mail) de remplir une enquête sur la mise en place du médecin traitant.
Après trente années de pratique médicale, je suis extrêmement ému d’apprendre que je suis devenu un médecin traitant. C’est une promotion inespérée. Sans elle, que serais-je devenu? et vous, chers patients, vous voilà enfin considérés!
Vous avez tous reçu le mode d’emploi du médecin traitant, lisez-le attentivement et voilà ce que vous apprendrez:

1) Le médecin traitant est celui qui vous soigne habituellement et vous connaît le mieux (sans blague!).    Si nécessaire, il vous propose des examens, vous aide à vous orienter vers un médecin spécialiste et coordonne votre suivi. Il tient à jour votre dossier médical: résultats d’examens, diagnostics, traitements…(Ah! bon, c’est nouveau?)

En cas de problème de santé, il est votre interlocuteur privilégié. Pour tous les actes médicaux réalisés ou recommandés par lui, votre taux de remboursement reste identique.(Oh! ça c’est gentil).

On apprend ensuite qu’un patient peut aller consulter un médecin spécialiste de son choix sur recommandation du médecin traitant. Si le patient va consulter le médecin spécialiste sans recommandation, il pourra être moins remboursé. MAIS, “il n’est pas nécessaire de passer par le médecin traitant pour vos problèmes de vue et de dents,votre suivi gynécologique…”

Que signifient ces pointillés après “gynécologique”?

Pourquoi ces spécialistes là?

Par ailleurs un médecin spécialiste peut devenir un médecin traitant s’il accepte d’assumer cette fonction (voir “Comment choisir le médecin traitant?”). Vous pouvez donc prendre votre gynécologue ou votre ophtalmologiste comme médecin traitant. Ce dernier se fera un plaisir de vous recevoir si vous avez des hémorroïdes pour vous orienter vers le gastro-entérologue et pour un problème cardiaque peut-être vous fera t-il passer par un médecin généraliste pour aller voir le cardiologue. Mais cela n’a pas d’importance puisque la Sécurité Sociale remboursera les différentes consultations.

En cas d’indisponibilité de votre médecin traitant, consultez son remplaçant. Il est considéré comme exerçant cette fonction (Ah! bon, merci et s’il n’a pas mis de remplaçant?)

Vous pouvez consulter un autre médecin si vous êtes en vacances ou en déplacement et dans les situations d’urgence médicalement justifiée (ça c’est gentil !)

Vous pouvez quand vous avez une maladie chronique, accéder directement à votre médecin spécialiste si votre suivi ou votre traitement le prévoit (c’est pas beau ça!)

Dans ces cas, le taux actuel de remboursement sera maintenu (et magnanime avec ça!)

  • On apprend ensuite que “pour un même problème (relevant du spécialiste), il n’est pas nécessaire de consulter le médecin traitant” et que le médecin traitant peut prendre le relais si le médecin spécialiste le juge bon (voilà un raisonnement profond…).

Vous devez choisir nominativement un médecin traitant d’un cabinet de groupe mais si ce dernier est indisponible, vous pouvez consulter un autre médecin du cabinet de groupe (Alors là j’en suis bouche bée!).

Changer de médecin traitant est possible sans besoin de se justifier. Il suffit de faire une nouvelle déclaration qui annule le choix précédent.(N’oubliez pas de prendre une dizaine de formulaires!)

Vous avez aussi le choix de prendre votre médecin de famille (sans rire) et de prendre un médecin qui exerce loin de votre domicile (A Montpellier par exemple si vous habitez Paris mais le billet de TGV n’est pas remboursé par la Sécu…).

N’allez pas consulter exprès pour remplir votre déclaration (en un mot, si vous pensez être malade dans 10 ans, vous avez le temps, une autre réforme débile aura eu lieu d’ici là qui remplacera celle-ci à moins que l’Etat français ait payé les cotisations sociales des fonctionnaires qu’il emploie, auquel cas le fameux trou fictif de la Sécu sera comblé. En attendant nous sommes comblés d’ineptie et d’incompétence!).

 

3 Comments

Ajoutez les vôtres

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.