“Il fallait faire un exemple”: le président de Réinfo Liberté, Vincent Pavan, suspendu par son Université

https://www.francesoir.fr/videos-pause-interview/il-fallait-faire-un-exemple-vincent-pavan

Vincent Pavan, ne fait pas de politique. Il dénonce et met sur la table des faits et la loi lui donne le droit et la liberté de s’exprimer librement au sein de son université. Le port du masque est assurément, non seulement inutile, mais surtout néfaste.
Or cette même université qui louait ses services le punit illégalement en le suspendant pendant un an et en lui diminuant son salaire de moitié. Il est évident que le président de cette université est aux ordres et n’a pas eu le courage de s’opposer à cette demande en mettant en avant les textes de loi que Vincent Pavan cite dans son interview. Espérons que l’appel sera entendu et que les juges ne seront pas, disons, sous influence.
Je salue personnellement le courage de cet enseignant-chercheur qui savait qu’une telle décision inique était possible. Même réintégré, la position honnête sera difficile à tenir. Je pense que, étant donné ses compétences remarquables, Vincent Pavan doit trouver une échappatoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.