LancetGate. Les Pieds nickelés font de la science

La fameuse goutte d’eau qui fait déborder le vase n’est autre, vous l’avez compris, que cette étude du Lancet sur l’ OHchloroquine faite par quatre zigotos qui ne sont pas les trois mousquetaires mais plutôt les Pieds nickelés qui, eux, sont vraiment quatre.
Le Pr Didier Raoult est particulièrement complaisant à leur égard et il a entièrement raison. Rien ne sert d’insulter des gens qui en théorie méritent sans doute de l’être. Mais cela n’a pas de sens. Si ce sont des “seconds couteaux” ils resteront “second couteaux” et leur mesquinerie ne peut que se bomméranguiser en rabaissant davantage leur niveau. Car en fait, la compétence c’est quoi? C’est de connaître humblement les limites de sa propre compétence. Et reconnaître cela c’est déjà faire partie d’une élite. Cela s’appelle la modestie. Et par sa propre modestie naturelle on rejoint les “premiers couteaux” qui se reconnaissent justement à leur modestie, non pas pour être des “premiers couteaux” mais pour les accompagner, les soutenir, leur faire confiance tout en restant vigilant des dérapages possibles.
C’est le message du Pr Raoult, message de simplicité, dans la réalité des faits, un message gênant pour les arrivistes qui paraissent plus qu’ils ne sont qui ne savent pas différencier le vent de la nature, de la mer, des nuages, et celui du ventilateur.
La vérité finit toujours par éclater

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *