HOMÉOPATHIE ET AGNÈS BUZYN

“Le problème de l’homéopathie est qu’elle n’a jamais été évaluée comme les médicaments”, explique Agnès Buzyn. “L’homéopathie pourrait rentrer dans le droit commun et être évaluée scientifiquement. Si elle est utile, elle restera remboursée. Si elle est inutile, elle arrêtera de l’être.”
Notre ministre a rusé en disant qu’elle ne dérembourserait pas l’homéopathie et je suis temporairement tombé dans le piège. L’homéopathie va être déremboursée.
Effectivement l’évaluation des produits homéopathiques ne peut pas être effectuée dans les mêmes conditions que les produits allopathiques sauf pour certains d’entre eux dans certaines conditions. Des études sérieuses ont été faites dans ce sens mais les officiels refusent de les prendre en considération puisque ce ne sont pas eux qui les ont effectuées. Ils trouveront toujours une raison pour les réfuter.

Cela n’empêchera pas du tout l’homéopathie de continuer son parcours (qui va doucement, va loin et va longtemps) et elle a l’habitude de cette situation. Nous sommes là pour lui garantir sa pérennité.

Cette phrase citée en exergue en haut de cet article pourrait être appliquée aux vaccins: Le problème des vaccins est qu’ils n’ont jamais été évalués comme les médicaments.
Il faut donc dérembourser aussi, les vaccins. Allez, un petit effort Madame Buzyn, soyez cohérente!

One thought on “HOMÉOPATHIE ET AGNÈS BUZYN

  1. Dans votre profil vous dite que si l’on fait de la publicité pour un produit il ne faut pas l’acheter car un bon produit n’a pas besoin de publicité. Vu le nombre de publicité pour l’homéopathie cela veut dire que l’on ne doit pas l’acheter. Suivez le conseil que vous donnez à Agnès Buzin soyez cohérent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *