HenriI BROCH dénigre l’homéopathie

Monsieur Henri BROCH spécialiste en mécanique quantique, se sert de sa notoriété scientifique pour dénigrer l’homéopathie. Dans un livre paru en 1991 et réédité en 2002, en collaboration avec Monsieur Georges CHARPAK, il parle de la loi de similitude et dit:

Cette fameuse “loi” ne semble pas dater d’Hahnemann puisque, depuis des milliers d’années, tous les sorciers, dans leur démarche, utilisaient la même. Le principe de similitude n’est pas même nouveau du point de vue médical puisqu’il remonte au moins au cinquième siècle avant notre ère (Hippocrate).

Monsieur BROCH cite bien Hippocrate mais oublie de dire que ce dernier connaissait les deux façons de soigner: La loi des semblables et la loi des contraires. Il utilisait les deux. En particulier il utilisait des dilutions d’Hellébore blanc (Veratrum album), pour soigner le choléra tant il est vrai que l’intoxication par cette plante entraîne un syndrome cholériforme. Mais Hippocrate était sans doute un sorcier.

Et Monsieur BROCH de poursuivre par cette comparaison imparable, digne d’un esprit scientifique cartésien::
“Sans dévier d’un seul pouce de l’esprit de cette “loi”, vous pouvez ainsi affirmer que les coups de marteau sur la tête causant mal à la tête, vous pouvez à l’avenir soigner vos migraines par un bon martèlement crânien quotidien…”

Il aurait pu aussi dire en conservant un état d’esprit identique et en se référant uniquement à la loi des contraires: “Vous pouvez ainsi affirmer qu’en avalant une infusion de Veratrum album vous vous guérirez de la constipation”.

Mais Monsieur BROCH qui est pourtant physicien fait semblant d’ignorer les nombreux travaux prouvant l’action des remèdes homéopathiques. Il fait aussi semblant d’ignorer l’hormésis ou loi d’Arndt-Scultz.
Afin de vous renseigner objectivement allez sur le site suivant:

http://assh.fr/index.php?option=com_content&task=view&id=52&Itemid=48

et lisez l’article de Mme le Professeur Madeleine BASTIDE, sorcière bien connue comme chef de service du laboratoire d’immunologie, bactériologie et virologie de la Faculté de pharmacie de Montpellier, (qui hélas nous a quittés trop tôt) et qui s’intitule “Propositions de modèles pour la compréhension de l’homéopathie”. Vous lirez là un article de quelqu’un de sensé, d’ouvert, de compétent.

A propos de loi d’identité, c’est bien elle qui permet de prouver en pratique l’action indiscutable des hautes dilutions. En effet de nombreux gynécologues utilisent dans leur prescription FOLLICULINUM 30CH (10-60 de dilution), dans les syndromes hyperfolliculiniques prémenstruels avec une rapidité d’action et un succés considérable. Ces gynécologues ne connaissent rien à l’homéopathie mais connaissent la “recette”. La médecine classique ne possède aucun médicament antifolliculine et utilise la Progestérone. L’homéopathie possède si j’ose dire un antifolliculine “de poids” qui est la folliculine elle-même et la folliculine a une action antifolliculine remarquable à la dilution de 30CH (Inversion d’action bien connue de Mrs BROCH et CHARPAK).
Un peu plus loin Mr BROCH persiste et signe par ces mots:

[L’homéopathie prétend ainsi établir une relation entre les types humains et certains de ses “remèdes” et cette relation lui permet de désigner un individu par le remède type qui lui correspond: vous êtes ainsi Nux Vomica, Phosphorus ou autre gracieuse épithète… Le parallélisme de la démarche est plus que flagrant avec “vous êtes Poissons, Scorpion”…]

Cela me fait penser à la chanson de ce cher Georges: “Quand on est c.. on est c..” Et là, la dilution à effectuer n’a pas de limite…

Et Henri BROCH d’ajouter:

“Au passage, et sans vouloir ergoter bêtement, je me permets de faire remarquer que les types humains distingués doivent être très peu nombreux puisque s’étale en vitrine de certaines pharmacies une publicité vantant les mérites de “Homéo-grippe”, produit homéopathique valable… pour tous !
Ou alors..”.

Quant à “Homeogrippe ou Paragrippe”, ce n’est pas de l’homéopathie, c’est un remède complexe vendu par un laboratoire. Prenons l’exemple de Paragrippe qui contient si ma mémoire est bonne 5 remèdes homéopathiques. Ne s’y trouve pas Rhus toxicodendron. Si vous faites une grippe qui ressemble aux symptômes provoqués par le Rhus toxicodendron (sur un sujet en bonne santé), Paragrippe ne fera aucun effet.

Afin de rester informé allez lire l’article d’Agnès de SOUZA sur le site suivant et qui s’intitule:

Les rencontres de Madeleine BASTIDE et Agnès LAGACHE et les états modifiés de l’eau.
Vous avez là matière à réflexion et confirmation des travaux de Monsieur le Professeur BENVENISTE (encore un sorcier), actuellement réhabilité par le Professeur Luc MONTAGNE.

http://base.d-p-h.info/fr/fiches/premierdph/fiche-premierdph-4520.html

Mais si Madeleine BASTIDE et Agnès LAGACHE expliquent l’action des hautes dilutions par un phénomène de mémoire dû à une information traitée par celui qui la reçoit (à l’aide de transfert de signaux électromagnétiques), la loi de similitude existe aussi à des dilutions plus basses là où se situe l’action d’inversion selon la dose.

Comment en effet expliquer qu’un remède comme le TRISENOX guérit la leucémie promyelocytaire si ce n’est par action homéopathique. Le Trisenox n’est autre que notre Arsenicum album, c’est à dire l’arsenic. Il est utilisé par la médecine classique à une dilution de 3CH. A forte dose l’Arsenic peut créer des leucémies… Le Trisenox a eu une AMM (Autorisation de Mise sur le Marché), exceptionnelle et son mode d’action est (pour les officiels), inconnu ou “mal élucidé”. Sans commentaires. A ce sujet allez consulter mon article sur le site de le SSH (Société Savante d’Homéopathie).

http://assh.fr/index.php?option=com_content&task=view&id=84&Itemid=47

Voilà, c’était quelques réflexions que Monsieur Henri BROCH (associé à Monsieur Georges CHARPAK), m’avaient inspirées. Les titres rendent orgueilleux, mais l’être humain n’est pas un objet mécaniste et en cela il échappe à notre entendement. Sachons le traiter avec respect et rester humbles.

Docteur JO

.

 

 

 

 

 

 

 

 

3 thoughts on “HenriI BROCH dénigre l’homéopathie

  1. J ai écrit “Médecine : Au-delà du conformisme, une nouvelle àpproche “, que vs connaissez. Merci de m’envoyer vos futur es réflexions sur ces sujets de l’homéopathie et des recherches en cours.

  2. J ai écrit “Médecine : Au-delà du conformisme, une nouvelle àpproche “, que vs connaissez. Merci de m’envoyer vos futur es réflexions sur ces sujets de l’homéopathie et des recherches en cours.

  3. Pour répondre à l’épisode “coups de marteaux sur la tête”… On pourrait considérer qu’il existe l’homologue de l’homéopathie correspondant à ce “traitement” dans les techniques de Qi gong, la pratique qui consiste à battre le “tambour céleste” serait-elle la dose infinitésimale des coups sur la tête ??? Ce Monsieur Bloch et son collègue ont encore beaucoup à apprendre en effet ! Qu’il continue à s’intoxiquer avec ce qu’il veut et qu’il laisse ceux qui “se contentent” de l’homéopathie faire leurs choix en adulte responsables de leur santé. Merci.
    Aurait-il des actions dans l’industrie pharmaceutique par hasard ???

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com