Voici le temps de l’Omicron petit poème récupéré dans mon tiroir des oubliettes écrit par votre serviteur: A la santé de la liberté!

A PROPOS DE L’ EFFONDREMENT DE LA LANGUE FRANÇAISE Jacques DRILLON A ÉCRIT :

Cet effondrement est le meilleur moteur de l’asservissement, car il a trouvé le moyen de se faire appeler progrès: une tricherie dans les termes, signature habituelle du totalitarisme en train de s’instituer.

Le monde se dirige vers l’horrible
Le thuriféraire lance l’encens hypnotique
Sur les échines courbées des brebis visibles
Qui baignent dans une nescience neurasthénique

Les écrans avalent la substantifique moelle
Des regards narcoleptiques des myrmidons
Qui cachent d’un masque leur zygomato-labial
Les yeux baissés en guise d’abandon

Hypnotisée par des banquiers qui thésaurisent
La science dérape dans une boue fangeuse
Et répand des idées manichéennes et vaseuses
Censer remplacer la vérité que l’on méprise

Un jour blanc, un jour noir, un jour vermeil
On voit passer toutes les couleurs de l’arc-en-ciel
Ce monde est-il sérieux, allons les myrmidons
Il faut redresser l’échine ou mourir du prion

Mais voici arrivé le temps de l’Omicron
Celui qui devrait mettre à terre Macron
Le meilleur des vaccins pour la population
Qui va libérer la parole des nations

Les nuages s’écartent, voici la nitescence
repoussant au loin les promesses mirifiques
Amis, souriez, vous entrez en convalescence
Plus besoin d’acide acétylsalicylique

Ah! pouvoir nous baigner dans les eaux du Léthé
En ignorant Charon et les eaux du chagrin
S’agenouiller dans les champs, les fleurs de l’été
Caressant notre peau et chassant l’assassin

Mais le bougre tient bon, obsédé du vaccin
Sourd aux recommandations des sages, il s’obstine
A vouloir piquouser tous ses concitoyens
Il faudra bien un jour le prendre par l’échine

Livrer cet histrion aux bêtes de l’enfer
Car il veut par dessus piquouser nos enfants
Là, c’est trop, la punition sera exemplaire
Révoltez-vous si vous voulez des jours riants

Il faut se ressaisir et arrêter la peur
Stopper dans leur élan tous ces écornifleurs
Écouter les scientifiques de bon sens
Arrêter cette désastreuse obéissance

Enfin parodiant Pyrame en un sanglot
Le voilà donc ce fat Véran et son complot
Lamentable des êtres, destructeur d’harmonie
Qui ose servir ces folles plaisanteries

Arrachez les masques et respirez l’oxygène
Embrassez vos proches, serrez la main du voisin
Soyez très fous, allez chasser le coryphène
Mangez-le et buvez un bon verre de vin

A LA SANTÉ DE LA LIBERTÉ

Dr JO




3 Comments

Ajoutez les vôtres
  1. 2
    Sprilibre

    C’est absolument honteux de parler ainsi du dernier gouvernement du premier mandat de Macron(20,07%)

    Douter qu’ils ne veulent que notre bien.

    Mauvais Français qui refuse la soumissions mougeonesque .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.