Quand le Pr Benjamin Davido joue à Madame Soleil sept mois à l’avance…

Voici les conflits d’intérêts du Pr Benjamin DAVIDO médecin à l’hôpital Raymond Poincaré de Garches – ils sont un peu flous, 16 labos quand même, mais on arrive à les lire parfaitement), qui ne croit pas à la disparition du virus “du jour au lendemain et d’un coup de baguette magique,” dans les colonnes du Parisien du 07 mars 2022. Ce professeur infectiologue a fait de très longues études médicales et grâce à elles il peut prédire un virus saisonnier et invite à se préparer dès maintenant à la résurgence en automne. Il surenchérit en disant: Attention, ce virus peut nous jouer des tours.
Bien entendu cet infectiologue bien tenu en laisse avec de petits susucres par l’industrie pharmaceutique prévoit comme “bonnes digues à ériger” une nouvelle dose à prévoir en septembre pour les 15 à 20 millions de personnes les plus fragiles. Bien sûr, les tests et le passe sanitaire ne seront plus nécessaires car Davido a peur que les français n’y comprennent plus rien (Lui, Pr Benjamin Davido comprend tout du premier coup, il est major de la promotion covid !). Par contre il faut redonner du pouvoir aux médecins sur ordonnance (les médecins, vous l’avez bien compris ont le pouvoir de soigner sur ordre!… moyennant susucres).
Le Pr Davido a levé le pied sur les très nombreuses invitations au restaurant (près de 70 au premier semestre 2020). En revanche, il brille toujours par ses très nombreuses collaborations à des études de marché (plutôt que des études cliniques…) conduites par des prestataires des firmes pharmaceutiques qui très souvent ne déclarent pas ce qu’elles lui rétribuent.
En un mot, et sans parodier personne, le Pr Davido a un intérêt majeur à faire peur à la population pour septembre et les faits vont bien entendu lui donner raison puisque tout est programmé d’avance.
Donc, maintenant, vous voilà avertis et un averti en vaut deux.
La vaccination va revenir au grand galop et sera annuelle et pourquoi pas semestrielle et vous allez être soumis à un passe vaccinal national et international; l’OMS y travaille.
Faites suivre mais avant, profitez de vos vacances proches; ce sont les dernières à avoir un goût d’avant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.