Patients: cobayes avec les “vaccins” et cobayes avec les médicaments

https://ansm.sante.fr/actualites/reforme-de-lacces-derogatoire-aux-medicaments-renforcer-lacces-aux-traitements-innovants-pour-les-patients-en-impasse-therapeutique

Olivier Véran, ministre des solidarités et de la santé, se félicite que la réforme des procédures permettant aux patients atteints d’une maladie grave ou rare de disposer de médicaments qui ne sont pas encore commercialisés entre en vigueur aujourd’hui. L’objectif principal : permettre un accès encore plus rapide à ces médicaments pour des patients en impasse thérapeutique, qui ne peuvent pas attendre la mise sur le marché de ces médicaments ou être inclus dans un essai clinique. L’ANSM et la HAS articulent leurs compétences au profit d’un nouveau système plus simple, plus rapide et plus sécurisé.” Et surtout très dangereux (mais que ne ferait-on pas quand on est condamné) et gratuit.

En un mot, avant de mourir, les patients vont expérimenter, gratuitement, pour les labos, les médicaments dits “innovants” et qui sont mis sur le marché, dans ce but, sans AMM. L’arnaque est splendide !
C’est ce qu’ils appellent “l’accès compassionnel”.
Vous avez déjà vu un laboratoire pharmaceutique avoir de la compassion pour les patients ?

https://ansm.sante.fr/vos-demarches/professionel-de-sante/demande-dautorisation-dacces-compassionnel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.