La vaccination Covid à l’épreuve des faits: une mortalité inédite par Laurent Mucchielli

https://www.francesoir.fr/opinions-tribunes/la-vaccination-covid-lepreuve-des-faits-2eme-partie-une-mortalite-inedite

Laurent Mucchielli a été dépublié par Mediapart, et France Soir a repris son remarquable article sur les nombreux effets délétères des “vaccins” utilisés par l’industrie pharmaceutique pour nuire aux populations.
Il semble que Mediapart ne soit plus “à part” mais soit devenu Mediapour. Censurer une information aussi capitale démontrant la létalité des vaccins à court terme, ainsi que leurs effets secondaires graves, sur la population mondiale exprime bien le désir de Mediapart de rejoindre la meute de ceux qui se mettent en position mahométane devant le pouvoir.


Voilà ci-dessous, la réaction de Laurent Mucchielli sur France Soir (Pour lire l’article, cliquez sur le lien en violet ci-dessus)

Publié originellement le 30 juillet sur le blog de Laurent Mucchielli hébergé chez Médiapart, cet article vient d’être censuré par la rédaction du site au motif que celui-ci ne respecterait pas la charte, récemment mise à jour

“L’expression libre d’éventuels désaccords ou divergences doit seulement respecter les règles édictées dans notre Charte de participation”  peut-on lire sur le site de Médiapart, qui ajoute que la dissonance fait la richesse de Médiapart et qui d’après le site est “le seul dans toute la presse française (sic) à permettre de le prolonger et de le discuter, de l’interpeller ou de s’en différencier“.

Enfin,on peut y lire à propos de l’article que “Non seulement les opinions et positions qu’il y exprime ne sont pas celles de Mediapart – ce que permet naturellement notre Club participatif, ouvert au débat pluraliste de nos abonné·e·s dans le respect de notre Charte de participation –, mais de plus elles vont le plus souvent à l’encontre du travail de notre rédaction sur la pandémie.”closevolume_off

La liberté d’expression a toujours été conditionnée au respect des principes édictés dans la loi. Chez Mediapart, elle semble devenue davantage conditionnelle encore.

Laurent Mucchielli a réagi cet après-midi sur son compte Twitter : “Certains de mes collègues le redoutaient, je ne voulais pas y croire. Mediapart qui me censure ! C’est un choc. Sachant que je tente depuis des mois d’avoir une vraie discussion avec ses journalistes, qui ne m’ont jamais répondu. Notre travail sera republié ailleurs. Mais quelle tristesse de voir que même Mediapart considère qu’il n’y a qu’une seule façon de penser autorisée, et qu’à la place du débat, on trouve la censure. Pour un journal qui prône la liberté et l’indépendance, cela me semble grave. Et cela fera aussi date. Car nous allons évidemment continuer à publier notre travail critique, n’en déplaise au pouvoir politique, à sa cour et tous les influenceurs type “nofakemed” et cie qui m’attaquent sans relâche et qui ont donc réussi à faire pression sur Mediapart. Quand viendra – plus tard – le temps de la vérité, que les masques seront tombés, je fais (hélas) le pari que la rédaction de Mediapart regrettera d’avoir préféré cette censure hautaine au dialogue que je lui propose depuis le mois de mars 2020.”

  1. 1
    Mousel

    Qu’en est-il des donneurs de sang “vaccinés, (on sait en effet que ce ne sont pas des vaccins) et les conséquences pour les transfusés avec ce sang ?

    Laurent Fabius, Président du Conseil constitutionnel, cette question devrait lui rappeler une autre histoire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *