Le Dr Byram Bridle, professeur d’immunologie, présente les dernières recherches sur les risques de la protéine spike

https://cutt.ly/Vnh4WSL

Alex Pierson a l’air très pressée à la fin de l’interview. Les déclarations du Pr Byram Bridle ne sont hélas pas isolées dans le monde scientifique honnête. Comme le suggère Ales Pierson, l’avenir donnera une réponse à ces déclarations. Reste à savoir si les fabricants de ces “vaccins” ne sont pas au courant des dommages que peut créer la protéine Spike. On vaccine d’abord les vieux afin qu’ils fassent une sortie latérale plus rapide puis les adultes, puis les adolescents et les enfants. Puis on va revacciner et les “sorties latérales” vont croître, jusqu’à quand et jusqu’où ?

5 Comments

Ajoutez les vôtres
  1. 1
    e

    “nous appelons les scientifiques, les juristes, les hommes politiques, les médias à prendre conscience de la situation alarmante dans laquelle nous sommes pour rédiger un message fort appelant à l’arrêt immédiat de cette campagne de vaccination criminelle.Nous appelons également à la constitution d’une commission d’enquête citoyenne et, éventuellement, la constitution d’un tribunal visant à juger les responsables de la catastrophe actuelle et à venir.

    Paris le 3 juillet 2021

    Contact : cecif-cov@protonmail.comchair@efvv.eu
    https://www.profession-gendarme.com/appel-au-monde-francophone-et-international/

  2. 2
    Jean-Marie GLANTZLEN

    Effectivement le côté borné de trop nombreux médecins, parfois même homéopathes, est plus que terrifiant pour les jeunes générations.

    Même Perronne croit aux bienfaits des vaccins

    Prévention vaudra toujours mieux que vaccination.

    Qu’ils se renseignent déjà sur la vraie vie de Pasteur

    Puis qu’ils lisent “La faillite du BCG” (1977) du Professeur Marcel Ferru, membre pourtant de l’Académie de Médecine

    Les épidémies commençait à décroitre quand on a commencé à vacciner en attribuant au vaccin tout le mérite de la disparition, en oubliant les morts et les perturbations à vie des vaccins

    Il y avait plus d’incidents vaccinaux plus ou moins graves signalés par les médecins de Kehl que par les médecins de Strasbourg par exemple

    On pourrait certainement classé en au moins dix catégories la population face à l’agression d’un seul virus réellement virulent.

  3. 3
    barbarin hervé

    Les déclarations du Dr Byram Bridle apporte l’éclairage supplémentaire d’un spécialiste en immunologie sur ce que nous savons déjà grâce aux interventions du Dr Henrion-Claude, du Dr Fouché, des profs Perrone, Montagnier et quelques autres médecins courageux ( pas de défaite pour l’esprit libre, confère Stefan Zweig dont l’ami qui tient ce blog, bien sûr. Nous assistons, informés, à un scénario du pire film de science fiction imaginable, désolés, résolus, mais impuissants. Nos amis, nos proches avec qui nous avons partagé ces informations ,à part quelques rares exceptions, ont couru se faire vacciner . Or, bien sûr, ces vaccins sont un leurre, et pire que cela, il s’agit de produits toxiques, criminels, employons les mots justes qui ne manqueront pas d’entrainer une croissance significative d’ici un à cinq ans des cancers, et maladies auto-immunes. Nous avons vu les problèmes d’embolies post vaccinales; les effets délétères seront multiples , toucheront aussi la fertilité, l’appareil cardio vasculaire; je laisse aux spécialistes le soin d’évaluer ce désastre d’ici quelque temps. Bien sûr, une majorité d’entre eux en conflits d’intérêt ou aveuglés par une idéologie pasteurienne qui trahit Pasteur lui même nieront tout lien de cause à effet entre ces pseudo-vaccins et l’explosion pathologique qu’ils ont commencé à induire…On connait la musique; qu’importe? Les Thomas Diafoirus, cher Molière sont éternels, nous le savons bien et ils ont le pouvoir, toujours. Nous allons observer une baisse, d’abord discrète, de l’espérance de vie. Le scandale du profit démesuré aux dépens des patients. Tout à dégueuler depuis le début de cette histoire. Ceci étant dit: que faisons-nous? Devons nous rester les bras croisés en observant, stupéfaits, révoltés intérieurement , à ce désastre? Et que pouvons nous faire si des gens prévenus ont attrapé la “rhinocérite” comme aurait dit Eugène Ionesco??? Quel drame d’être vaincu par une peur irrationnelle au point d’en perdre tout esprit critique concernant un bien précieux : notre santé! Personnellement, j’ai renoncé à parler de tout cela parce que désormais je suis regardé de travers. Je n’en parle plus qu’avec ceux qui ont les mêmes positions que moi. Je dois juste dire que je suis consterné par l’esprit borné, formaté à souhaits, l’étroitesse d’esprit, n’est ce pas la définition de la bêtise, de nombre de généralistes rencontrés. A fuir! Comment peut confier sa santé à de tels ânes? Pardon pour ces adorables animaux, doux et intelligents.

    • 4
      Clairevoyance

      barbarin hervé on 2 juin 2021 at 07:53 Répondre

      Les déclarations du Dr Byram Bridle apporte l’éclairage supplémentaire d’un spécialiste en immunologie sur ce que nous savons déjà grâce aux interventions du Dr Henrion-Claude, du Dr Fouché, des profs Perrone, Montagnier et quelques autres médecins courageux ( pas de défaite pour l’esprit libre, confère Stefan Zweig dont l’ami qui tient ce blog, bien sûr. Nous assistons, informés, à un scénario du pire film de science fiction imaginable, désolés, résolus, mais impuissants. Nos amis, nos proches avec qui nous avons partagé ces informations ,à part quelques rares exceptions, ont couru se faire vacciner . Or, bien sûr, ces vaccins sont un leurre, et pire que cela, il s’agit de produits toxiques, criminels, employons les mots justes qui ne manqueront pas d’entrainer une croissance significative d’ici un à cinq ans des cancers, et maladies auto-immunes. Nous avons vu les problèmes d’embolies post vaccinales; les effets délétères seront multiples , toucheront aussi la fertilité, l’appareil cardio vasculaire; je laisse aux spécialistes le soin d’évaluer ce désastre d’ici quelque temps. Bien sûr, une majorité d’entre eux en conflits d’intérêt ou aveuglés par une idéologie pasteurienne qui trahit Pasteur lui même nieront tout lien de cause à effet entre ces pseudo-vaccins et l’explosion pathologique qu’ils ont commencé à induire…On connait la musique; qu’importe? Les Thomas Diafoirus, cher Molière sont éternels, nous le savons bien et ils ont le pouvoir, toujours. Nous allons observer une baisse, d’abord discrète, de l’espérance de vie. Le scandale du profit démesuré aux dépens des patients. Tout à dégueuler depuis le début de cette histoire. Ceci étant dit: que faisons-nous? Devons nous rester les bras croisés en observant, stupéfaits, révoltés intérieurement , à ce désastre? Et que pouvons nous faire si des gens prévenus ont attrapé la “rhinocérite” comme aurait dit Eugène Ionesco??? Quel drame d’être vaincu par une peur irrationnelle au point d’en perdre tout esprit critique concernant un bien précieux : notre santé! Personnellement, j’ai renoncé à parler de tout cela parce que désormais je suis regardé de travers. Je n’en parle plus qu’avec ceux qui ont les mêmes positions que moi. Je dois juste dire que je suis consterné par l’esprit borné, formaté à souhaits, l’étroitesse d’esprit, n’est ce pas la définition de la bêtise, de nombre de généralistes rencontrés. A fuir! Comment peut confier sa santé à de tels ânes? Pardon pour ces adorables animaux, doux et intelligents.

    • 5
      Dr Wissler-koenig

      J’ai appris à taire mon opinion
      ….
      J’ai appris à soigner en 2020 grâce à Raoult , Perronne , et plus tard Mandrux
      …..
      J’ai appris à me méfier
      ….
      Cela me rappelle une époque passionnée lointaine où les gens soignaient en secret .
      ….
      Être médecin : soigner d’abord, prévenir ensuite
      …,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *