Si la covid 19 est de retour, NOUS avons le traitement préventif et curatif de cette maladie

L’hydroxychloroquine en association de préférence avec l’azithromycine permet de prévenir la maladie, donc est susceptible d’être donnée à l’entourage d’une personne dépistée positive au SRAS CoV 2 et a aussi une action curative dès que les symptômes d’une personne testée positive s’aggravent. La prévention de la mortalité est de plus de 50%.
En conséquence si une nouvelle épidémie due au SRAS CoV 2 montrait le bout de son nez les médecins de ville doivent pouvoir dépister et traiter TOUS les malades qui se présenteront à leur consultation.

Le confinement est INUTILE. L’isolement des malades et de leur entourage: oui
Espérons que le ministre Véran (qui aurait dû être remplacé en attente d’un jugement – mais cela n’est que repoussé-), a déjà pris conscience de ce risque de récidive et qu’il a anticipé en commandant des tests, des masques et des médicaments et que nous sommes prêts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *