LES MARX BROTHERS FONT DE LA SCIENCE : L’EXEMPLE DE RECOVERY

Une étude sur des données de la société Surgisphère (qui surgit d’où?) publiée dans The Lancet, bidouillée, nulle, inconsistante et deux autres études: Recovery tout aussi bidouillée et Discovery qui est perdue dans le cosmos. Voilà ce que les tenants de l’EBM prétendent opposer aux tenants d’une médecine observationnelle efficace. Et toujours autant de malhonnêteté.
Lucifer big pharma, Véran et ses acolytes s’accrochent mais il y a (beaucoup de) “vent dans les branches de Sassafras” comme dirait l’ami René de Obaldia qui a fêté l’an dernier ses cent ans à l’Académie Alphonse Allais.
Lucifer and co vont devoir lâcher prise. Peut-être serait-il intéressant de leur mettre en guise de musique d’adieu celle du Lucifer de Claude Delvincourt, que je ne connais pas, mais que j’aimerais être une musique puissante, wagnérienne; seul l’ami Jacques Drillon que j’ai perdu de vue et qui me manque me renseignerait prestissimo, de sa voix profonde et grave.


Didier Raoult se dit une star des maladies infectieuses mais c’est une star rare car il ne fait pas de concession et il parle juste, un langage que je croyais disparu tant il y a de mauvaises langues en médecine.
Beaucoup de professeurs de médecine se sont faits un nom par l’entremise des laboratoires pharmaceutiques qui les rémunèrent grassement pour faire des études truquées sur des médicaments nouveaux mais souvent des “me-too”, vendus à des prix faramineux. La loi permet ce genre de rémunération (le professeur Karine Lacombe est une vedette dans le genre et les nommer tous me prendrait une semaine de recherche tellement ils sont nombreux à des niveaux de rémunération différents.
Vous comprenez facilement pourquoi le Pr Raoult qui n’a jamais trempé dans ce genre de magouilles est jalousé et haï! D’autant que, en plus c’est le meilleur. Le meilleur sans magouiller! Même Pasteur serait jaloux, lui qui a réussi en magouillant!

Je vous laisse écouter l’interview du Pr Didier Raoult du 09 juin 2020.
Bonne écoute

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *