Trop, c’est trop! Appel à la désobéissance civile!

En conséquence du “dernier point d’information” du 30 mars 2020 de l’ANSM et de la position actuelle de l’État français
1. Qui ne tient pas compte des recommandations de l’OMS (testez,testez,testez,)
2. Qui ne tient pas compte de l’expérience positive de gestion de la pandémie due au SRAS CoV 2 dans les autres pays (Corée du Sud, Hong Kong …)
3. Qui ne tient pas compte des recommandations du Pr Didier Raoult éminent infectiologue et épistémologiste français reconnu dans le monde entier
4. Qui dénigre ces mêmes recommandations alors que le monde entier les applique
5. Qui donne la priorité à des résultats hypothétiques et saugrenus d’ essais en double aveugle contre placebo non éthiques menés par des laboratoires qui veulent vendre leurs molécules et un futur vaccin inutile alors que nous connaissons le traitement curatif de cette pandémie. Ce qui fait supposer des conflits d’intérêts inacceptables et qui relèvent de la justice.
6. Qui est incapable de fournir à la population française et surtout au corps médical les masques dont ils ont besoin
7. Qui empêche les médecins généralistes de faire leur métier en leur refusant la prescription des seuls médicaments capables de prévenir les complications du SRAS CoV 2, chez les patients qui, non soignés par leur médecin traitant encombrent les urgences, elles-mêmes dépourvues de moyens. Ces mêmes patients meurent car ils n’ont pu bénéficier du dépistage et du traitement à temps.
9. Qui enfin, a refusé l’aide des cliniques privées et des laboratoires vétérinaires
8. J’oublie certainement des griefs et je laisse le soin à la population française de les rajouter.
AU NOM DE CES GRIEFS,

J’appelle les français à réfléchir à cette situation et à l’attitude gouvernementale qui perdure malgré les solutions efficaces connues et proposées vis à vis desquelles ils font la sourde oreille pour des raisons qui désormais ne nous échappent plus et qui relèvent de la justice.
Nous ne pouvons pas rester chez nous confinés sans rien faire alors que nous connaissons parfaitement les solutions à appliquer pour sortir de cette crise.


Je suggère donc, que dans toutes les villes de France, les citoyens sortent dans la rue, masqués (avec les masques que vous avez, fabriqués ou pas) et fassent une marche silencieuse de protestation avec des pancartes demandant que les médecins généralistes retrouvent leur statut de médecins et puissent soigner leurs patients et prescrire quand ils le jugent nécessaire le traitement par bithérapie hydroxychloroquine-azithromycine


NOUS NE SOMMES PAS DES MOUTONS DE PANURGE !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *