Les activités de l’homme responsables de l’expansion des maladies virales

https://www.futura-sciences.com/sante/actualites/coronavirus-destruction-habitats-naturels-favorise-emergence-nouvelles-epidemies-comme-covid-19-80160/#xtor%3DEPR-17-%5BQUOTIDIENNE%5D-20200330-%5BACTU-La-destruction-des-habitats-naturels-favorise-l-emergence-de-nouvelles-epidemies-comme-le-Covid-19%5D

Ebola, Covid 19, le Sida, toutes ces maladies d’origine virale prospéraient chez les animaux avant de franchir plusieurs fois la barrière des espèces, et d’infecter l’Homme. Régulièrement, les zoonoses émergent depuis des « hotspots » de biodiversité.
Il y a une dizaine d’années, on pensait que les forêts tropicales vierges et intactes constituaient une menace pour la santé humaine, à cause de toutes les espèces exotiques qui y vivaient.
Mais des recherches récentes prouvent exactement le contraire.
C’est l’altération des écosystèmes par l’activité humaine qui rend les « hotspots » de biodiversité dangereux, et non leur simple présence. La construction de routes à travers la forêt tropicale ou encore le fractionnement des écosystèmes pour y installer des villes ou des champs instaurent les conditions idéales pour l’émergence de nouvelles maladies comme le Covid-19.
Sans oublier les élevages intensifs de volailles ou autres animaux.
Et ce n’est pas près de s’arrêter.

Laisser un commentaire