La greffe ou transplantation fécale

On change un peu de sujet pour parler de la greffe fécale utilisée offficiellement pour traiter les maladies à Clostridium difficile; cette technique était utilisée par les chinois au quatrième siècle de notre ère et sans doute bien avant.
Encore et toujours de l’empirisme et des études sur le terrain. Notre siècle qui veut péter plus haut que son cul ne fait que redécouvrir des thérapies anciennes et oublie de rester humble.
Le problème de la médecine actuelle reste toujours un problème de rentabilité. Faire une greffe fécale, c’est un peu la merde alors pour que la merde soit rentable, on va la mettre en gélules ou en poudre ou essayer d’isoler les bonnes bactéries des mauvaises. C’est un leurre car c’est peut-être parce qu’elles vivent ensemble qu’il y a des bonnes et des mauvaises. Séparez-les et ?
Il y aura sans aucun doute des résultats thérapeutiques mais je pense moins bons et peut-être avec des effets secondaires.
C’est comme si vous extrayez d’une plante l’alcaloïde et ignorez tout ce qui va avec. C’est comme les bactériophages, il y en a un d’efficace pas une flopée et c’est parce que les laboratoires n’arrivent pas à faire du business avec les bactériophages qu’ils ont développé les antibiotiques. Et maintenant le business des antibiotiques est mal en point.
C’est ce qui se passe aussi avec le Covid 19 et le gouvernement essaie TOUT ce qui est en son (mauvais) pouvoir pour faire passer en force les antiviraux de Gilead et le futur vaccin qui ne servira à rien et dans ce cas, je vous conseille de le refuser.
Enfin, la greffe fécale serait très efficace dans toutes les maladies auto-immunes, dans l’autisme et dans l’Alzheimer. Vous n’êtes pas prêt de voir ces indications apparaître officiellement. Battez-vous pour que la vérité fasse surface.
J’aime bien Belzébuth, mais il faut le rendre stérile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *