Coronavirus, stade 3 ?

L’épidémie est “inexorable”, selon Emmanuel Macron. Jeudi soir, à l’issue d’une réunion à l’Élysée avec les acteurs de la recherche publique et privée engagés dans la lutte contre le coronavirus, le professeur Jean-François Delfraissy a emboîté le pas du président, en précisant que la France allait entrer en phase 3 d’ici “une ou deux semaines maximum”. Mais concrètement, que signifie cette nouvelle étape? BFMTV.com fait le point sur ce niveau d’alerte dont certains, dont Marine Le Pen, estiment qu’il aurait “déjà dû être déclenché”.

Or, qui est le Pr J-F Delfraissy ? Un professeur qui pense que les conflits d’intérêts entre les médecins et les laboratoires pharmaceutiques sont normaux et inexorables. Pour connaître une petite partie de son parcours lisez donc cet article paru sur le site “CGT CHU Toulouse”.
http://cgtchutoulouse.fr/2015/06/29/le-virus-des-conflits-dinterets-touche-les-experts-de-lhepatite-c/

Le Pr Delfraissy grand virologue devant l’éternel nous prédit avec notre Big Brother Macron le stade 3 du coronavirus.
La priorité est “d’atténuer les effets de l’épidémie”, peut-on lire sur le site du gouvernement. De toute façon, si épidémie il y a (on dirait d’ailleurs que celle-ci est souhaitée) on pourra toujours dire que les précautions prises ont atténué ses effets. Cela est indémontrable.
Le coronavirus est pour l’instant, encore, un virus pas plus dangereux que celui de la grippe dont d’ailleurs nos éminents virologues ne parlent plus. Le H1N1, le H5N1 sont en vacances.
D’année en année se développe un problème que j’appelle le problème viral hivernal progressif (PVHP). L’an prochain, je pense devrait être assez calme. Je vois très bien une grande épidémie voire pandémie en 2022-2023 avec peut-être une marge jusqu’en 2025 nécessitant la création d’un vaccin censé protéger contre plusieurs virus, rendu obligatoire pour la population du monde entier quel que soit l’âge. Un jackpot financier de plus à l’échelle mondiale.
Qui vivra verra.
Dr JO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *