L’INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE

L’industrie pharmaceutique consacre plus d’argent à la publicité qu’à la recherche médicale. Plus de la moitié des médicaments commercialisés sont inutiles et beaucoup ont des effets secondaires. L’industrie pharmaceutique est plus puissante que l’industrie automobile ou que l’industrie de l’armement. Elle réalise 120 milliards de dollars de bénéfices annuels. Le total des laboratoires cotés à la Bourse représente une valeur de 2000 milliards de dollars. Vous comprenez aisément que tout ce fric n’est pas généré par des médicaments qui guérissent les maladies. Guérir une maladie ne donne aucune rentabilité. Aussi les laboratoires qui contrôlent  la FMC (Formation Médicale Continue) crée des maladies de toute pièce et font peur: Prédiabète, syndrome métabolique, préhypertension artérielle, cholestérol en veux-tu en voilà, ostéoporose (rare), grippe H1N1 etc. Les scandales se multiplient mais il en faut plus que ça pour émouvoir les laboratoires qui restent droits dans leurs bottes: Médiator (1500 décès), Vioxx (3500 morts), Avandia (83000 infarctus)…
Il y a 20 000 morts par an dus aux maladies iatrogènes. Avec l’argent n’est-ce pas les conflits d’intérêt se multiplient. Il y a bien des médecins qui dénoncent cela: la revue Prescrire, le Formindep dont je suis membre mais nous n’avons aucun poids sauf celui de dénoncer cet état de fait. Mais vous comprenez mieux pourquoi tous ces officiels sont pour la vaccination à tout prix. La vaccination ça vient de la vache et de la vaccine cette maladie bénigne qui ressemble à celle transmise par le virus de la variole et il est vrai que le vaccin contre la variole découvert par Benjamin Jesty (copié  par Jenner) (déjà découvert par les turcs au 18e siècle et avant eux…) a bien aidé à éradiquer cette maladie. Mais à partir de ce fait réel les laboratoires ont allégrement généralisé le processus à toutes les maladies, si bien qu’ils rêvent de vous vacciner pour tout: le paludisme, le sida, l’hypertension artérielle, le cancer du col de l’utérus (véritable arnaque) etc. et j’en passe et des meilleurs. Seulement voilà, cela ne fonctionne pas ainsi. Dans le prochain article nous allons parler de la vaccination et je vais vous expliquer pourquoi un vaccin ne peut pas immuniser correctement contre une maladie comme la maladie elle-même le fait.

3 thoughts on “L’INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE

  1. Bonsoir Dr JO , je fais suite à notre dernière conversation: C’est Sabrina… de retour du cabinet de son médecin référent devenu complètement HYSTERIQUE ( je pèse mes mots!) lorsque je lui parlai des dérives de l’industrie pharmaceutique etc etc( tout sujet que vous connaissez évidemment ) et de mon inquiétude ( bien légitime !!!) par rapport à cette pathologie cardio-vasculaire ( et son épée de Damoclès) et à la prise de cet hypotenseur ( il ne sait rien de ma décision citée plus haut) qui par sa fonctionnalité de dilatateur vasculaire va aller irriguer ces cellules ” dormantes” bégnines et à fortiori celles cancéreuses déjà installées( cf Michel de Lorgeril dans “Des maux et des mots”) cela paraît logique n’est-ce pas ..
    . Bref cette personne doit faire partie des médecins qui suivent ” les guide lines” avec un masque de thérapeute alternatif…
    Elle a rejeté en bloc tous les travaux scientifiques des Dr EVEN , DE LORGERIL ,JOYEUX et croit encore au bon et mauvais cholestérol de Walt Disney !!!
    Bien sûr tout cela est de ma faute ; cette personne s’est voilée la face qui s’est tout de suite durcie ainsi que mon ton pour finalement lui dire : ” Veuillez m’excuser dès le matin je plombe l’atmosphère de votre cabinet ” mais à qui d’autre puis-je poser ce genre de question si ce n’est à vous, mon médecin traitant … Enfin , vous imaginez le film…. et ma déception !!! mais certes s’il en était autrement je ne vous aurais pas écrit sur ce blog …
    Voilà ce qu’est devenue la médecine de nos jours, à part quelques exceptions.
    Bien à vous. Sabrina.

  2. Bonjour,
    il est très difficile de vous répondre sans connaître votre dossier, c’est à dire l’histoire de votre maladie. Le E 171 est certes nocif mais la voie digestive est la moins dangereuse et étant donné le rapport bénéfices-risques (vous avez semble t-il un anévrysme) il faut continuer votre hypotenseur. Il n’existe pas, à ma connaissance, d’hypotenseur sans E 171. Dans quelle ville habitez-vous? Bonne journée
    Dr JO

  3. le Dr JO.- puisqu’il est médecin n’est-ce pas- peut-il me répondre perso. si je peux ou pas réduire voire arrêter ( petit à petit) un médicament hypotenseur( contenant le poison E171) que je prends à contrecœur(!!!) depuis 4 ans pour un anévrysme découvert en Déc.2011 lequel – en plus – en tant que vaso-dilatateur vasculaire est en train de nourrir cette adénopathie axillaire G. bégnine.. Aucun médecin , cardiologue , pharmacien , labo ne veulent ou ne peuvent me répondre …; j’ en attends une( dans l’espoir)
    des Pr. Even et Lorgeril…pas moins !!! ” Anne ma sœur Anne ne vois-tu rien venir” ??? !!!! Chaleureux remerciements . Sabrina.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com