OBESITE

Je lis partout, dans toute la presse que l’obésité est un véritable fléau. Un fléau est une calamité qui s’abat sur un peuple. Et une calamité est une catastrophe, un désastre, un fléau: la famine, la guerre, les épidémies…  Est-ce que l’obésité est une catastrophe, un désastre? L’obésité semble être par définition pathologique. Il n’est pas normal d’être gros, et si tous les examens médicaux sont normaux il y a de fortes chances pour qu’ils se dérèglent à plus ou moins long terme. Pourquoi existe t-il des obèses? Il y a le facteur génétique qui se confond avec les habitudes alimentaires de la famille. Il y a les maladies métaboliques qu’il faut dépister (Hypothyroïdie, Cushing…) et d’autres maladies métaboliques qui sont dues à l’obésité (Diabète sucré…). Mais le plus souvent l’obésité est due à la malbouffe. Personnellement, je n’ai rien contre les gens obèses et je n’ai rien contre l’industrie de la malbouffe. Pouquoi? Parce que les industriels de la malbouffe font de l’argent et que la loi leur permet en toute impunité de vendre leurs ersatz infâmes. Ils trouvent des acheteurs qui deviennent obèses. Ex: 100k pour 1m75  IMC = 32.7 c’est trop.  Si cette personne va consulter un médecin pour être conseillée dans le but de perdre du poids, c’est parfait. Soit elle écoute le médecin et elle perd du poids, soit elle ne l’écoute pas et elle continue à vivre comme avant. Il n’y a aucune calamité à cela. Parmi les obèses il y a ceux qui vont se prendre en charge et ceux qui ne le feront pas. Il y a même des obèses qui revendiquent leur obésité. Personne n’a le droit de les juger. Si une personne de 100k veut en faire 130 c’est son droit le plus absolu.
Notre rôle se borne à informer. C’est tout. C’est aux gens à faire bouger et à révolutionner les choses. Un fumeur donne de l’argent à des assassins, ce n’est pas le tabac qui est en cause mais ce que ces assassins donnent à fumer et qui justement n’est pas du vrai tabac. Mais tant que la loi permet aux cigarettiers de vendre des cigarettes empoisonnées on ne peut pas empêcher les gens de les acheter. Chacun est libre de fumer 10 paquets de cigarettes par jour s’il le désire et nous n’avons pas à faire la morale à cette personne. Nous devons simplement l’informer de la présence de Polonium, de cadmium, d’arsenic, d’agents de texture, de colorants etc. autant de substances cancérigènes. Il en est de même pour la malbouffe.
Il faudrait faire avec le tabac et la malbouffe ce que vient de faire le Professeur Henri Joyeux pour le scandale de la vaccination par l’infanrix hexa. Mais les signataires de cette pétition vont-ils pouvoir agir et refuser ce vaccin? Dans une crèche il faut que tous les parents soient d’accord et là se trouve la difficulté d’action. Le DT Polio sans aluminium ne sera jamais remis sur le marché. Pas rentable. Comment en matière d’alimentation réglementer de façon efficace afin que l’aliment servi soit un médicament et non un poison? C’est uniquement la volonté politique en dehors de tout parti. Mais comment faire quand l’homme politique par définition regarde son nombril, son portefeuille et sa réélection. Il ne mérite pas d’être réélu et s’il ne l’est pas nous ne pouvons que voter pour son clone. Mais soyons optimistes et essayons d’agir car ce ne sont pas ceux qui détruisent la Terre qui sont responsables de cette destruction mais ceux qui se taisent et laissent faire. INDIGNONS – NOUS !

  1. 1
    bouffons

    Qui parle de “fléau”, de “calamité” ? Il me paraît plus juste de parler de maladie ou d’épidémie, puisque la “maladie” se propage.
    Au-delà de cette question lexicale, j’aimerais vous demander qui sont les obèses ? Les hommes et les femmes qui viennent consulter leur médecin pour eux ou pour leurs enfants ? Une infime minorité ! Quant aux conseils que les médecins donnent, qui peut consacrer assez de temps pour choisir des aliments sains et les préparer sainement ? Une infime minorité encore ! Vous semblez considérer que c’est une question purement individuelle. Vous reconnaissez aux obèses le droit d’être gros, aux fumeurs le droit de fumer. En fait, disant cela, vous sous-entendez que s’ils sont gros, s’ils fument, c’est de leur faute, C’est votre droit. Mais alors, comment expliquez-vous que la proportion d’obèses est beaucoup plus forte parmi les classes “populaires” que parmi les classes “aisées” ? Sans même parler des en voie de développement !
    http://www.alternatives-economiques.fr/le-poids-de-l-obesite_fr_art_1297_67959.html
    À aucun moment vous ne parlez de “lobbies”. Et pourtant les entreprises de l’agroalimentaires, par exemple, consacrent des milliards à financer leur activité. On devrait être capable de résister ? Certains individus, comme vous sûrement, en sont capables, mais la grande masse est, à son corps défendant, soumise à eux.
    Que faire donc ? Ce que vous faites, dans ce blog, par exemple, en informant. Mais l’épidémie est si sérieuse qu’elle ne guérira pas par les sages conseils d’un médecin à son patient.
    Très cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com