La vaccination

         Le Quotidien du médecin du 20 avril 2015 titre en page 1 “Vaccins: question de confiance” et en page 2 “un quart des généralistes exprime des doutes” concernant la vaccination. Et de critiquer les médecins qui ne préconisent pas “certains vaccins recommandés par les autorités sanitaires”.
Ce n’est pas une question de confiance vis à vis de la vaccination. Il est légitime de se demander pourquoi les autorités sanitaires recommande les vaccins avec autant d’insistance. Dans cet article, la journaliste qui est médecin, Irène Drogou  semble avoir interroger le Dr Pierre Verger, directeur adjoint de l’observatoire régional de la santé PACA à Marseille, investigateur de l’enquête réalisée entre avril et juillet 2014 qui a conclue que 15,3% des médecins ne recommande pas le vaccin contre le méningocoqueC et 10% ne recommande pas le vaccin contre le HPV. Dans la foulée le Dr Verger accuse les homéopathes et les acupuncteurs. Ce type d’accusation est très significatif de l’ignorance du Dr Verger. Les médecins homéopathes n’ont jamais été contre la vaccination mais contre ce qu’elle est devenue. Le premier vaccin que Jenner a utilisé, et non inventé car il l’a emprunté a une croyance populaire qui disait que les personnes qui trayaient les vaches et qui attrapaient la vaccine (maladie bénigne) n’attrapaient pas la variole ou petite vérole. Jenner a donc utilisé le virus d’une maladie semblable à la variole (la vaccine) pour immuniser les gens contre le poxvirus de la variole. Le vaccin antivriolique est un vaccin homéopathique au sens stricto-sensu du terme. Monsieur Verger, médecin ne peut ignorer cela. A partir de ce succès il fut de bon ton de vouloir généraliser le succès de cette vaccination à toutes les autres maladies et c’est là où le bas blesse car cette généralisation n’est pas possible et il est malhonnète de vouloir faire croire aux gens que la vaccination prévient la survenue de toutes les maladies. C’est faux. Le BCG a été une imposture (lire le livre du Dr Marcel FERRU “La faillite du BCG’ que vous pouvez vous procurer sur internet. Marcel Ferru n’était pas du tout un médecin homéopathe. La tuberculose a régressé grâce à l’hygiène de vie et à l’arrivée de la streptomycine puis de la trithérapie anti-tuberculeuse (Rimifon + PAS).
          Le Dr Verger sait cela mais ne le dira pas. Il ne connaît peut-être pas le Dr Marcel Ferru. De plus les immumologistes sérieux savent que les maladies infantiles stimulaient les défenses immunitaires de nos petits et étaient nécessaires à leur développement. Alors quid des vaccins contre la rougeole, la rubéole, les oreillons, la coqueluche, la diphtérie? Cela se discute et cela se fait sur des enfants en parfaite santé. Il est inadmissible de faire à un enfant un vaccin hexa qui comprend en plus du tetra obligatoire mais retiré du marché pour des raisons financières (seul l’hexa très cher demeure), le vaccin anti haemophilus et le vaccin contre l’hépatite B à moins que le bébé ne se drogue où ait des aventures sexuelles particulièrement précoces… Enfin, il a déjà du boulot à créer des anticorps contre 6 antigènes qui l’agressent en même temps: Vive les bronchiolites, infections ORL et pulmonaires, perturbations sanguines, autisme, sclérose en plaques etc.
La position de la médecine officielle défendant à corps et à cris la vaccination systématique est indéfendable. C’est cette même médecine qui interdit l’utilisation par les médecins homéopathes des iso et autoisothérapiques (de pus par exemple) sans pouvoir bien entendu empêcher les malades d’avaler le pus  de leur sinus! 
         Il serait temps que les médecins pensent, soient médecins et non les valets de l’industrie pharmaceutique. mais n’est-ce pas trop tard depuis qu’ils sont payé grassement pour bonne conduite  (7 à 8000 euros par an!). Qu’en pensent-ils vraiment? .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com