La cigarette électronique

Des cigarettes électroniques qui rendent accro !

Dans le numéro 485 de septembre 2013 du magazine « 60 millions de consommateurs » on peut lire 

« parmi les molécules que nous avons détectées dans les vapeurs de certaines e-cigarettes, trois sont particulièrement préoccupantes : le formaldéhyde, l’acroléine et l’acétaldéhyde »

 

60 millions de consommateurs insiste sur le caractère cancérogène de ces molécules, mais l’acétaldéhyde n’est pas spécialement connu pour être cancérogène, c’est un antidépresseur IMAO qui est connu pour être responsable de la dépendance physique au tabac en association avec la nicotine.

D’après les analyses de 60 millions de consommateurs, toutes les cigarettes électroniques avec nicotine analysées contiennent de l’acétaldéhyde, il en est ainsi des :

  • cigarettes électroniques avec nicotine jetables des marques CIGWAY arôme menthe et NHOSS arôme menthe casual (les seules analysées)
  • cigarettes rechargeables avec nicotine CIGARTEX arôme menthe, EDSYLVER goût menthe, MAYGALIA arôme mint et JOEYTECH arôme menthe (les seules analysées)

Il est à noter que les cigarettes électroniques sans nicotine JOYETECH arôme menthe fraîche ne contiennent pas d’acétaldéhyde, contrairement aux EDSYLVER arôme menthe no (les deux seules analysées).

Preuve que le fabricant de e-cigarettes JOYETECH a lu les recherches du professeur J.P. Tassin et en tient compte puisque l’acétaldéhyde seul (tout comme la nicotine seule) ne rend pas physiquement dépendant et donc ce fabricant n’ajoute pas de produits qui ne servent à rien (faisant ainsi des économies).

Les vapoteurs qui pensaient pouvoir arrêter de fumer ne pourront donc pas arrêter facilement de vapoter !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com