CONFLITS D’INTERETS

 L’Observatoire Européen de l’Entreprise (CEO) et le Réseau Environnement Santé (RES) ont constaté que deux des membres nouvellement nommés pour intégrer le groupe scientifique sur les additifs alimentaires et les sources de nutriments ajoutés aux aliments (groupe ANS) ont omis de déclarer des activités de conseil pour l’Institut International des Sciences de la Vie (ILSI – International Life Sciences Institute), un groupe international de réflexion et de pression dont les membres fondateurs ne sont autres que Nestlé, Unilever, Kraft Foods, Danone, Mars, Coca-Cola, et Mc Donald’s 1.
Deux membres du groupe ANS, Riccardo Crebelli, directeur de recherche à l’Institut Italien de la Santé Publique, et Ursula Gundert-Remy, ancien expert médical à l’Institut Fédéral allemand pour l’Evaluation des Risques, ont été conseillers de l’ILSI au cours des cinq dernières années. Ursula Gundert-Remy a été nommée conseillère scientifique de la Fondation pour la Recherche de l’ILSI à Washington en 2005, et Riccardo Crebelli a été membre d’un comité scientifique sur la sécurité des emballages alimentaires mis en place par l’ILSI en 2008.

Lire le détail:

http://reseau-environnement-sante.fr/wp-content/uploads/2011/09/lettre_CEO-EFSA_bis.pdf

Ce qui est plus grave, c’est la mauvaise foi de la Directrice exécutive de l’EFSA (Autorité Européenne de Sécurité des Aliments).: Mademoiselle Catherine Geslain-Lanéelle. Pourquoi défend-elle des gens qui ont à l’évidence des conflits d’intérêts avec les firmes? Ne faites surtout pas de conclusions hâtives… A lire absolument.

http://reseau-environnement-sante.fr/wp-content/uploads/2011/07/CEO_EFSA.pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com