RECHERCHE ANTICANCEREUSE

La recherche anticancéreuse est en pleine effervescence.
Elle explose ou est censée exploser.
Mais les cellules cancéreuses dans l’ensemble se portent bien ; même si elles font certaines concessions.
Les services anticancéreux ne sont pas prêts de fermer.
Les équipes de recherche déposent des brevets. Ainsi, celle de l’équipe internationale du laboratoire du chercheur catalan Lluis Fajas Coll de Montpellier affiliée à l’INSERM.. Le traitement proposé consiste à réduire la tumeur cancéreuse en stoppant son besoin et sa production anormale de lipides (synthèse « de novo »).

Pour acquérir crédibilité et financements ces équipes sont obligées de faire de fréquentes publications, des rapports annuels auprès de l’INSERM et de ne pas décevoir les financeurs publics et surtout privés tels que la Fondation pour la recherche médicale (FRM), l’Association pour la recherche sur le cancer (ARC), bien connue du public… ou la Ligue contre le cancer. Les résultats obtenus sont évalués tous les quatre ans par l’Agence d’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur (AERES).

Un quart des cancers sont dus à la cigarette.

 

Trois quart à l’environnement.

 

1%  à l’hérédité.

 

10% à es virus.

 

15% aux ondes électromagnétiques et aux radiations nucléaires.

 

50% à des facteurs chimiques (hydrocarbures, fumées d’usines, poussières, produits d’entretien, désodorisants, résidus de pesticides et engrais chimiques, colorants, conservateurs (ces deux derniers se trouvant aussi dans de nombreux médicaments…),  produits cosmétiques.  Source : www.artac.info

 

Les doses ingérées ne sont toxiques que par la répétition régulière des prises.

 

Nous ne pouvons hélas pour l’instant que prévenir le cancer. Les remèdes mis sur le marché ne guérissent pas assez souvent. Les cancérologues doivent utiliser des stratégies adaptées à chaque cas. Ils doivent ruser. Le cancérologue est un renard.

Les cellules cancéreuses ont encore de beaux jours devant elles.

Donc, pour faire la nique au cancer ne fumez pas de cigarettes, mangez bio, faites une activité sportive régulière, évitez les conflits et essayez de rire.

Le rire comme disait Rabelais n’est-il pas le « propre de l’Homme ? »

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com