CANCER ET VIN

Dans un article paru dans Le Monde du 10 avril 2009 intitulé: Le vin est un alcool, donc cancérigène”, le Professeur Dominique MARANINCHI président de l’Institut national du cancer (INCa) accuse le vin d’être cancérigène parce qu’il contient de l’éthanol. Il affirme aussi à juste titre: ” Le principe de prévention est de lutter contre tous les facteurs de risque en les diminuant… Equilibrer son alimentation, ce n’est pas de l’interdiction… Ce que nous avons dans notre assiette ou dans notre verre a un impact sur notre santé…Une meilleure alimentation peut diminuer le nombre de cancers et le nombre de rechutes… On ne peut plus dire: “je ne savais pas”… Le cancer est une maladie grave, qui tue. Quand on a une information sur un facteur de risque identifié, il faut le dire. Sur la prévention il ne faut pas de langue de bois.”

Voilà des paroles claires, saines et concises.

ET POURTANT PAS UN MOT SUR LES PESTICIDES, LES HERBICIDES, LES FONGICIDES, LES NOMBREUX ET DANGEREUX TRAITEMENTS SUBIS PAR NOS ALIMENTS AVANT QU’ ILS N’ARRIVENT DANS NOS ASSIETTES. PAS UN MOT SUR LES OGM.

CE SONT DES FACTEURS IDENTIFIES QUE LE PROFESSEUR DOMINIQUE MARANINCHI NE CONNAÎT PAS.

 

3 Comments

Ajoutez les vôtres
  1. 1
    zico

    Oui, l’alcool est facteur de cancer et on n’a pas attendu ce monsieur pour le savoir. Mais alors, pourquoi les cardiologues nous encouragent-ils à boire deux verres de vin rouge par jour ?…

  2. 2
    zico

    Oui, l’alcool est facteur de cancer et on n’a pas attendu ce monsieur pour le savoir. Mais alors, pourquoi les cardiologues nous encouragent-ils à boire deux verres de vin rouge par jour ?…

  3. 3
    Mikael

    Faut pas rêver : on mourra forcément de quelque chose. Mes ancêtres buvaient tous du vin, quand je regarde l’âge canonique auquel ils nous ont quitté, je me dis que ça mets du temps à tuer. On m’objetera qu’ils auraient vécu plus longtemps s’ils n’en avaient bu… Ce serait négliger d’autres facteurs comme deux guerres par exemple ; les tranchées en 14 et la déportation dans les années 40 pour mon grand père ; et vivre plus lontemps pourquoi ? Pour travailler plus ? Pépé n’aurait pas voté Sarkozy On stigmatise les facteurs qui servent les vues économiques : on veut diminuer la production de vin, alors on s’acharne dessus. Et le wiskie dont la consommation a explosé ces dernières années ? Mais on accorde peu d’intérêt aux inducteurs comme justement les pesticides et les ogm, je suis bien d’accord ; et je pense qu’il y a là des intérêts à préserver. Un livre à lire :
    “Les Inventeurs de maladies” du biologiste Jörg Blech chez Babel. Ca mets beaucoup de pendules à l’heure.
    Pour conclure : je ne bois que rarement de l’alcool (et rarement pourrait être souligné), je ne suis pas en meilleure santé pour ça.
    Bonne soirée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.