EPILOGUE VOTIF TOUJOURS MARCEL FERRU

Le Professeur Marcel FERRU n’était pas sans ignorer les enjeux commerciaux de l’industrie pharmaceutique en ce qui concerne les médicaments et en l’occurence les vaccins. Malgré son livre et cet “Epilogue votif” qui laisse apparaître l’esprit d’un homme d’une honnêteté sans faille, que dirait-il en apprenant qu’en l’an 2006 la vaccination par le BCG devenu BCG SSI! est toujours obligatoire malgré l’opposition d’une majorité de pédiatres?

EPILOGUE VOTIF

En tournant le dernier feullet de ce livre, en cet automne 1976, je tiens à formuler-s’il n’est déjà trop tard- un voeu à l’intention de l’Institut Pasteur, créateur et diffuseur du BCG, et de Mme Simone Veil, ministre de la santé, responsable de toute la recherche scientifique.
      Je souhaite ardemment que soient désormais séparées et définitivement indépendantes: la section commerciale, c’est à dire la firme dénommée “Vaccins pastoriens”, exposée aux conflits inévitables qu’engendre la concurrence et aux perturbations économiques imprévisibles de tous les temps, qui risquent de brider la liberté expérimentale et de dénaturer les résultats des travaux; la section scientifique, consacrée exclusivement à la recherche désintéressée, avec l’enseignement qui en dérive, grâce à un budjet national, qui serait digne à la fois de la grandeur de son objet et de la renommée universelle des savants pastoriens, parmi lesquels figurent plusieurs prix Nobel.
          Cette dernière section sous le nom:

                       INSTITUT PASTEUR DE LA RECHERCHE MEDICALE

continuerait ainsi, sur place l’oeuvre de son fondateur, dont la sépulture se trouverait tout naturellement maintenue en ce lieu. Au fronton du vénérable édifice serait gravé, en lettres d’or, ce conseil sage et impératif que Pasteur a laissé à ses élèves:

                                        AYEZ LE CULTE DE L’ESPRIT CRITIQUE
                                                           SANS LUI TOUT EST CADUC

2 Comments

Ajoutez les vôtres
  1. 1
    bernard

    Sur le BCG intradermique
    On peut aussi signaler que le seul BCG désormais disponible en France est le BCG SSI, du nom du laboratoire de Copenhague qui a produit la souche danoise 1331 même si c’est l’Institut Pasteur qui produit le vaccin en quantité à partir de cette souche.
    Or, cette souche jugée plus immunogène mais aussi beaucoup plus réactogènes que celles utilisées en France auparavant, fut à l’origine de l’abandon de la vaccination généralisée par la Suède en 1975 : elle avait observé 29 ostéite (complication osseuse très grave pouvant conduire à une greffe de moelle)avec cette vaccination.
    C’est donc avec cette souche que tous les bébés français doivent désormais être vacciné, à la suite d’une décision unilatérale de l’Institut Pasteur qui, une fois de plus, fait la loi dans notre pays.

  2. 2
    bernard

    Sur le BCG intradermique
    On peut aussi signaler que le seul BCG désormais disponible en France est le BCG SSI, du nom du laboratoire de Copenhague qui a produit la souche danoise 1331 même si c’est l’Institut Pasteur qui produit le vaccin en quantité à partir de cette souche.
    Or, cette souche jugée plus immunogène mais aussi beaucoup plus réactogènes que celles utilisées en France auparavant, fut à l’origine de l’abandon de la vaccination généralisée par la Suède en 1975 : elle avait observé 29 ostéite (complication osseuse très grave pouvant conduire à une greffe de moelle)avec cette vaccination.
    C’est donc avec cette souche que tous les bébés français doivent désormais être vacciné, à la suite d’une décision unilatérale de l’Institut Pasteur qui, une fois de plus, fait la loi dans notre pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com