Alerte vaccin AstraZeneca : un risque accru de coagulation grave ?

https://blogs.mediapart.fr/michele-rivasi/blog/110321/alerte-vaccin-astrazeneca-un-risque-accru-de-coagulation-grave-0

Les accidents de la “vaccination” inutile anti-covid 19 ne font que commencer. Quid des accidents sur le long terme?
Bien entendu le ministre de la Santé Mr Véran préconise de continuer à pratiquer le “vaccin” Astra Zeneca ne faisant qu’aggraver son cas. Wait and see.

  1. 1
    barbarin hervé

    Bravo à tous ces médecins pour la plupart étrangers (c’est à souligner) qui réclament des garanties, des études cliniques sérieuses sur cette inflation indécente de vaccins élaborés le plus vite possible(du jamais vu) dans un esprit de concurrence effrenée entre labos qui justifie l’adjectif péjoratif d’indécent que j’ai employé.
    Ce qui m’amuse c’est que l’on semble découvrir que ces vaccins ou soit disant tels( le terme étant impropre pour les manipulations à arn messager) ont une action délétère sur le système réticulo-endothélial . Sans blagues! Un certain docteur Jacques Michaud, l’honneur de sa profession pour ceux qui l’ont connu, reçu son enseignement, ou lu son oeuvre, a écrit des pages lumineuses sur ce qui touche la vaccination, et cela date de 50 ans, et, n’a pas pris une ride.Et bien sur personne ne conseillera pour limiter un tant soi peu les dégâts aux personnes souhaitant être vaccinées, ce qui est leur droit le plus strict, chacun étant libre de s’informer ou de rester dans l’ignorance, de prendre deux doses en 7 ch, espacées d’une semaine, de Silicea, et de thuya. Elles n’effaceront pas, hélas, les éventuels effets secondaires fâcheux, mais une longue expérience, je crois, à montrer une certaine efficacité contre l’effet sycosant inhérent aux vaccinations.
    Aux informations télévisées de ce jour diffusées par TF1 à 13h, un jeune médecin d’une ville du nord de la France, le regard un peu fuyant, affirmait sans vergogne face à la caméra dans son cabinet qu’il n’y avait pas lieu de s’inquiéter à propos du vaccin astra-zenecca et que l’on devait continuer de l’administrer. Sans doute ses nombreux confères Danois, Norvégiens, Islandais, Luxembourgeois sont-ils tous des charlatans pour ce monsieur si savant? Mais qu’apprend-on dans les facs de médecine française aujourd’hui??? Comment forme-t-on les médecins ou plutôt les formate-t-on pour en faire des bataillons de petits techniciens médicaux aux ordres des grands labos? Des tristes Thomas Diafoirus des temps modernes. Mais des médecins dignes de ce nom, des cliniciens à l’écoute de leur patient avec un minimum d’empathie et de compétence… Je , nous n’en voyons plus guère. Pourquoi?Le problème commence là . L’enseignement et des critères désastreux de sélection. Pour être honnête, le problème ne concerne pas que la médecine mais pratiquement toutes les branches du savoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.