Les antihistaminiques guérissent la covid 19 ce qui irrite le CNOM

https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/le-coronavirus-vaincu-par-des-antihistaminiques_3952907.html

Le Conseil National de l’Ordre des médecins (CNOM) n’aime pas guérir les gens.
Après l’hydroxychloroquine, les macrolides, la doxycycline, l’ivermectine, la quercétine, le bleu de méthylène, l’artemisia annua et afra voilà t-y pas que les antihistaminiques entrent en scène.
Qu’est-ce que c’est que ces médecins qui cherchent à soigner et à guérir ?
Sont-ce des obsédés du serment d’Hippocrate ?

Qui est ce “docteur” Bruno Boyer qui a prêté serment le dos tourné à notre cher Hippocrate ? Son discours (il ne regarde d’ailleurs pas la caméra et louche dangereusement vers sa gauche) signifie que, lui, Bruno Boyer ne traite pas ses patients. en cherchant un traitement. Il traite avec des protocoles préétablis et sur lesquels on a fait des études REDACP. Si pas d’ études REDACP pas de traitement. Patient ! Crève, je te regarde.
Il est président de section: Santé publique. Difficile à garder la santé, avec lui.
Patients ! Évitez les médecins marionnettes qui ne sont pas… Marionnette rime avec honnête étonnant non ? Mais c’est sans doute une simple coïncidence.
Allez, Boyer, restez calme, nous allons tester les antihistaminiques et Poumon Histamine en 30 CH ce serait pas mal je crois mais là, si on parle homéopathie, c’est la crise d’épilepsie assurée et nous ne sommes pas sûr qu’il y ait un protocole salvateur.

  1. 1
    Jean-Marie GLANTZLEN

    Quel est la proportion de médecins français qui ont oublié Hippocrate au “bénéfices” d’Hypocrite ?

    A moins que ce soit leur réelle générosité pas assez sage avec l’impact sur leur emploi du temps qui les empêchent de se contre-informer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.