2020 dans l’Hexagone – Les Goguettes (en trio mais à quatre): Les Goguettes mousquetaires

https://www.youtube.com/watch?v=sAzO4IFa3hE

Très bien vu, merci les Goguettes (video envoyée par Jean-Marie)

Et ce matin sur LCP Véran nie toujours avec la force du désespéré qu’il existe des traitements préventifs et curatifs du SARS CoV 2 et de ses variants, mutants etc.
Quand est-ce que Véran mute ? Quand allons-nous lire à la une des journaux mainstream:
Le variant Véran vient de muter !

  1. 1
    barbarin hervé

    Effectivement, toujours est-il qu’hier Buzyn, aujourd’hui Veran ont le pouvoir et savent pertinemment qu’ils bénéficient à vie d’une impunité totale due aux divisions, querelles d’egos au sein du corps médical, conflits d’intérêts dans lesquels sont englués pas mal de praticiens, et surtout couardise d’une majorité d’entre eux..qui savent mais ne bronchent pas. C’est sur, cher Docteur Alain Joseph, tel n’est pas votre cas! Et soyez en infiniment remercié; je le dis comme je le pense, il y a des gens qui sont l’honneur de leur profession et puis il y a les larves à qui j’adresse tout mon cordial mépris. Mais combien êtes vous à vous dresser contre l’inacceptable, hors de la sphère privée? Alors, il ne suffit pas de désigner de sinistres pantins à la tête des ministères qui mériteraient en effet de se retrouver aux assises parce que combien sont décédés ou atteints de séquelles faute de soins appropriés??? Je vois autour de moi quelques personnes ayant été atteintes par la covid 19 ( relativement peu, en vérité, et heureusement aucun décès) mais n’ayant reçu comme tout traitement de leur médecin traitant qu’un un arrêt de maladie assorti d’une boîte de doliprane…Sans commentaires, je crois. Nous avons au pouvoir les fantoches qui ne sont que le miroir de notre lâcheté généralisée. Titre d’un essai de Montaigne: Couardise, mère de cruauté.” Voilà, tout est déja dit rien que dans le titre. La tyrannie ne prospère et perdure que s’il y a une armée de collabos et d’esclaves en dessous; et c’est exactement ce qui se passe. Merci Monsieur le philosophe humaniste. Comme le proclamait notre ami disparu, magnifique chef d’école homéopathique, le docteur Roland Sananès dans son petit topo d’ouverture des congrès organisés par son collège: “Chers confrères, chers amis, sans la culture, sans la philosophie, nous sommes foutus!”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.