Poème de la liberté, vous voilà libérés.

Poème de la liberté (tout un programme)

Patient jeune
en surpoids
sous traitement antidépresseur
qui transpire des fesses
avec une température de 22°
dans son appartement
et qui reste assis sur son canapé, en simili cuir,
à écouter BFM TV
toute la journée
avec des cacahuètes
ça c’est vraiment chouette
je m’abreuve et je pète
devant les yeux de Macron
trop bleus
et ceux de Véran
trop verts
Je pense à Boris Vian
A son oncle bricoleur
A la clique du président
Bon Dieu d’bon Dieu que j’me dis (mais c’est bien sûr!)
J’invite toutes ces bonnes gens
A venir manger le fromage à la petite cuiller
Ils hésitent
Je leur promets un p’tit jaja à 12°5
Ils accourent
Je les assoie tous en ronds séparés par une grande bougie à retardateur
fabriquée sur le modèle du tonton et reliée à un détonateur central
situé sous le fromage
lui-même situé sur une ogive nucléaire commandée à distance.
Pour terminer le repas,
je leur offre avec le fromage, un petit calva
et boum ! Vive le confinement
rantanplan rantanplan

Liberté, égalité, fraternité !

DR JO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *