Coup de gueule d’ Alexandra Henrion Caude chez Berkoff

https://www.youtube.com/watch?v=M7s38PJ9wzc

Traitée de “complotiste”, Alexandra Henrion Caude pousse un coup de gueule. Être traité(e) de complotiste par des complotistes avérés et dont le complot ne fait aucun doute est un peu fort de café. On a l’impression que plus les mensonges sont énormes plus ils sont acceptés. Personnellement je me fous des idées de droite ou des idées de gauche, d’abord parce que cela n’a plus de sens et surtout parce que quand il s’agit de médecine il n’y a ni droite ni gauche. Tout le monde a le droit de s’exprimer qu’il soit de droite ou de gauche à condition qu’il dise des choses censées.
Le gouvernement actuel a une crise à gérer mais pas une crise due au SRAS CoV 2 mais une crise due au simple fait que les hôpitaux n’ont pas assez de lits pour recevoir des patients car des milliers de lits ont été supprimés, n’ont pas assez de personnels soignants qui sont de plus mal payés. En conséquence, chaque hiver depuis de nombreuses années les lits d’urgences et de réanimations ne suffisent pas et les gens se retrouvent dans des brancards dans les couloirs. La crise ne date pas de la covid 19 et n’est pas virale mais est due à une très mauvaise gestion. Elle a été par contre montée en épingle en 2020 pour des raisons mondialement politiques. Politique de la peur face à un virus qui tout compte fait, n’a pas fait plus de morts que les années précédentes ainsi que le démontrent les statistiques de mortalité de l’INSEE:

https://blogs.mediapart.fr/laurent-mucchielli/blog/121120/mortalite-covid-en-france-ce-que-nous-apprennent-les-chiffres

Actuellement la surmortalité entre 2019 et 2020 est, au jour des dernières données publiées (26 octobre) de 1,32%.
Sont-ce là des chiffres mettant en exergue une épidémie?
“Le pic mensuel le plus élevé sur cette quinzaine d’années n’est pas survenue à l’hiver 2020 avec la Covid mais lors de la grippe de 2017 (68 145 morts en janvier 2017 contre 67 000 en avril 2020).” CQFD
Les urgences et les réanimations étaient submergées en 2017 et personne n’en a fait un pataquès. Pas de masques, pas de confinement, pas de comptabilité quotidienne de morts MAIS surtout nos adorables petits gouvernants n’ont rien prévu pour les années suivantes sauf d’enlever encore plus de lits:
“”De 2013 à 2018, 17.500 lits d’hospitalisation complète ont ainsi été fermés, soit une baisse de « 4,2 % en cinq ans », selon ce rapport. Et entre le 31 décembre 2017 et le 31 décembre 2018, soit lors de la deuxième année du quinquennat d’Emmanuel Macron, 4.172 lits supplémentaires ont bien disparu, passant de 399.865 à 395.693 (-1 %, la Drees ayant arrondi le chiffre à 396.000).” Ben voyons!
Au printemps 2018, Emmanuel Macron a émis un projet d’économie de 960 millions d’euros sur les hôpitaux pour cette année-là. Juste après la crise grippale de 2017!

4 Comments

Ajoutez les vôtres
  1. 1
    Jean-Claude ROGER

    Heureusement qu’il y a des gens comme Philippe BAUDRY qui disent tout haut sur l’homéopathie ce que des milliers de gens en pense et s’en serve.
    Dommage que son traitement homéo ne soit pas reproduit car je serai très intéressé vu mon état de santé
    Merci pour toutes ces bonnes nouvelles
    JC ROGER

  2. 2
    Jean-Marie DEWAMBRECHY

    Face au péril vaccinal il serait bon de commencer par le commencement, c’est à dire faire prendre conscience que notre préparation au culte vaccinal salvateur a commencé à l’école primaire avec la page de notre livre d’Histoire sur le très grand bienfaiteur de l’Humanité Louis Pasteur qui n’était pas un fumiste, mais un fumier. Ce qui est très clair quand on s’informe aux bonnes sources

    Alors que l’institut Pasteur est devenu le cache-sexe du philanthropique SANOFI

    Tapez Michel Dogna, ingénieur chimiste, naturopathe, auteur, conférencier
    Non “le bon docteur Louis Pasteur” que nous avons tous trouvé dans nos livres scolaires comme étant le sauveur de millions petits enfants, n’est pas celui que l’on nous a présenté. Pour des raisons politiques, culturelles ou affairistes, l’histoire a souvent abusé de la crédulité confiante et perméable des enfants ; lorsque plus tard ils deviennent parents, ils transmettent en toute bonne conscience leur formatage dans la tête de leurs progénitures.

  3. 3
    BAUDRY Philippe

    Bonsoir.
    Oui c’est une honte. J’ai moi-même écrit à Mme Macron (évidemment sans réponse, surtout qu’un tri est fait sur les lettres à transmettre. Je m’étais retenu jusqu’à présent, mais vu que la situation empire de plus en plus, je suis obligé de réagir car au mois de mars, j’ai mis au point un remède homéopathique qui chez nous et ceux qui l’on essayé (il n’y en a pas beaucoup, je n’ai pas de contact) a fait merveille. Il faut remonter bien trente ans en arrière pour me sentir aussi bien. Infarctus en 2008 puis diabète avec mon homéopathe à la retraite, j’ai suivi la voie officielle jusqu’en août 2018. Les effets: arthrose, mal aux dos, sciatique, fourmis intenses la nuit aux pieds et aux mains, n’arrivant plus à rien faire et j’en passe. Depuis j’ai réussi à me soigner à 100% par l’homéopathie. Plus de fourmis aux membres, arthrose disparue, sciatique aussi, d’ailleurs je ne ressent plus d’effets de douleurs. Cela ne signifie pas que la maladie n’est pas chronique mais les granules font effets quotidiennement. Un de mes fils au mois de Mars était très malades avec les symptômes du coronavirus, diarrhée, très grosse fatigue difficulté de respirer, etc… Je venais de lui transmettre mon remède, et bien il m’a dit que deux jours après il était en pleine forme. J’arrête là, je pense que de toute façon il n’y aura pas de suite, et que n’importe comment ce sont les lobbyiste qui seront là pour me ridiculiser alors que j’ai plus à perdre en intervenant ici sans que personnes ne me payent.

    • 4
      LE GOFF

      Bonsoir,

      J’ai lu avec attention votre témoignage. Très intéressée par le traitement dont vous parlez et utilisant aussi l’homéopathie, auriez-vous l’obligeance de me communiquer le nom de ces granules ?
      Avec mes vifs remerciements.
      Brigitte.
      J’ai indiqué mon adresse mail sur mon compte. Je remercie le site de vous la transmettre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *