Interview par Planète 360 de la généticienne Alexandra Henrion Caude

https://www.youtube.com/watch?v=6C1JuPim4cw&app=desktop

Quel plaisir d’écouter parler Alexandra Henrion Caude. L’écouter et la regarder parler, car le regard, l’attitude de la personne qui parle renseigne sur son honnêteté et sur la vérité de sa parole. Le ton et le son de sa voix également. Comparez par exemple la parole de Christine Rouzioux ( virologue à la solde de…) et de Alexandra Henrion Caude généticienne indépendante et immédiatement vous comprenez ce que je viens d’écrire et vous comprenez qui est qui. “Mais c’est bien sûr”, aurait dit le commissaire Bourrel- Souplex. Rouzioux a le timbre désagréable du roquet et Henrion Claude a la voix qui “chante comme le vent des grèves”.
Alexandra Henrion Caude parle calmement, avec sagesse; elle constate des faits et les donne. Elle se pose des questions et se demande pourquoi ceux qui dirigent ne se les posent pas. Elle signale qu’il y a une absence totale de surmortalité en 2020 et que le stress des informations est permanent….
Elle soulève une question capitale que l’ intervieweur ne relève pas concernant le prélèvement PCR dans le nez au niveau de la plaque cribiforme. Pourquoi prélever , alors que notre salive est censée contenir du virus et contaminer les autres ? Figurez-vous que c’est au niveau de la plaque cribiforme que l’on peut passer des nanoparticules (et des médicaments) directement au niveau du cerveau. Intéressant non? A méditer.
Je vous souhaite une bonne écoute.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *