BAS LES MASQUES: Réflexions covidesques du Dr JO ET Le Pr Toussaint dénonce un “Suicide collectif généré par le conseil scientifique” et une “peur irraisonnée” imposée à la population

Je me suis promené en ville ce matin ( 09 août) et j’ai regardé les gens évoluer, aller et venir dans les rues où flotte une odeur fade sur des ondes mentales rabougries par la tristesse ambiante que certains rehaussent d’un sourire qui demain sera caché (ça y est c’est chose faite depuis le 11 août 2020), parce que des êtres aux gueules grises, au regard fixe et vide d’expression, aux postures identiques, aux paroles mécaniques, aux costumes lisses, aux gestes dépassés, à la langue fourchue ont la prétention de nous donner des ordres qu’ils ne comprennent pas ou qu’ils ne comprennent que trop à travers des privilèges matérialistes qui traduisent la bassesse de leur niveau intellectuel et de la pauvreté de leurs discours qui utilise un vocabulaire réduit, une peau de chagrin qui emberlificote des sonorités silencieuses, des intentions inexistantes qui se perdent dans la profondeur du vide de leur cerveau à la sauce blanche.
Que ce soit la langue de chêne dite de bois ou le parler cash nous nous trouvons devant le vide abyssal de la flagornerie politique, devant des personnes hologrammées au visage de cire. Ce sont des visages d’atrabilaires.
Un haut-parleur va suffire pour nous faire avancer dans les rues en rang d’oignons, serrés comme des sardines, des masques sur la gueule.
 

Bougez-vous le popotin bon sang !


Les masques, parlons-en : enfilés sur l’avant-bras, pendants sous le menton, déposés sur les tables de café, traînants dans les sacs et les poches, humides de transpiration, même s’ils sont parfois lavés le soir ou changés, ce sont des nids à microbes qui empêchent de respirer en particulier les personnes âgées qui devraient en être dispensés. Les masques utilisés en dépit du bon sens, ce qui est actuellement le cas, sont dangereux.
Il serait au contraire souhaitable que des huiles essentielles antibactériennes et antivirales soient diffusées dès le mois d’octobre jusqu’au mois d’avril dans les transports en commun et dans les lieux de promiscuité car même en prenant du paracétamol, seul médicament qu’ils connaissent, nos gouvernants ne pourront jamais éclaircir l’opacité de leurs circonvolutions cérébrales, obstacle à une concentration intellectuelle efficace.
Incapables de ne pas dire une phrase vide de sens, n’ayant pas un minimum de lettres et d’esprit, mais d’esprit, ô le plus lamentable des êtres, ils n’en ont jamais eu un atome, et de lettres ils n’ont que les trois qui forment le mot sot.
Et cette sottise traduit bien leurs actes puisque la sottise selon le Larousse n’est qu’un propos ou acte stupide, irréfléchi ou futile. N’est-ce pas cela que ces personnages irresponsables sont en train d’imposer à la population sous prétexte qu’ils ont le pouvoir de le faire.
Leur discours concernant les masques par exemple est totalement contradictoire d’un mois à l’autre pour ne pas dire d’un jour à l’autre et cette contradiction permanente traduit leur absence totale ou supposée de connaissances du problème. Le masque protégerait celui qui le porte, du virus à la fois censé être ambiant, c’est-à-dire se baladant dans l’air, et en même temps, projeté par des personnes contaminées mais asymptomatiques. Au -delà d’un mètre le virus se casse la gueule ou tombe au sol se fracturant sa couronne…  

Aucune preuve réelle scientifique sauf trafiquée ne peut approuver ce raisonnement et on pourrait dans le même ordre d’idée prétendre que le masque sur le visage emprisonne les gouttelettes de salive et d’air expiré imprégnés du SRAS CoV 2 mais aussi d’une multitude d’autres virus excrétés avec lui (puisqu’on respire 400 000 virus/mn) qui sont à nouveau respirés et qui pénétrant dans l’organisme vont réinfecter les cellules entraînant ainsi une accumulation de particules virales de toutes sortes qui vont affaiblir le système immunitaire et favoriser le développement d’un état pathologique. Ce qui n’est pas souhaité surtout chez les personnes à risques.
Car le port du masque dans la rue n’a pas la même symbolique que le port du masque dans un bloc opératoire stérile où la peau, véritable barrière microbienne a subi une effraction mettant les muqueuses à nu à la merci des infections. Il n’a pas non plus la même symbolique que le masque vénitien symbole de discrétion, d’anonymat et d’égalité.
Les injonctions gouvernementales correspondent à ce que le Pr Jean-François Toussaint appelle un « suicide collectif » créé par le Conseil scientifique de Mr Macron.
Étonnant ces professeurs tels que Toussaint, Raoult, Perronne, Delépine mari et femme, l’AIMSIB, etc. qui sont tous d’accord sur cette pseudo-pandémie et qui sont très peu sollicités par les médias dominants payés à relayer le mensonge afin de ne pas avoir les vivres coupées.
Si vous êtes abonnés à Futura -santé par exemple, surtout ne croyez pas un mot de leurs balivernes sponsorisées par Bayer et Microsoft.  Pensez l’inverse de leurs écrits et vous aurez la vérité en matière de santé. Pour le reste des informations, méfiez-vous !
BAS LES MASQUES !

Voilà c’était quelques réflexions personnelles incomplètes sur l’évolution de cette « pandémie ». Attendons sagement l’évolution des directives. Vont-elles aggraver ce « suicide collectif » ? J’ai bien peur que la réponse soit : oui

BAS LES MASQUES ! BAS LES MASQUES !

Écoutez le Pr Jean-François TOUSSAINT interviewé dans le grand oral
Professeur de physiologie à Université de Paris – 10/08
Le Pr Toussaint dénonce un “Suicide collectif généré par le conseil scientifique” et une “peur irraisonnée” imposée à la population
https://rmc.bfmtv.com/mediaplayer/video/le-grand-oral-de-pr-jean-francois-toussaint-professeur-de-physiologie-a-universite-de-paris-1008-1268322.html

Scoop de dernière minute:
la Russie sort un vaccin contre la covid 19 appelé “Spoutnik V” (comme vaccin). Plus d’un milliard de doses ont été commandées par 20 pays étrangers a affirmé (en russe), Kirill Dmitriev. Début de production en septembre. Ce vaccin bien entendu est NON SÛR, fabriqué à la hâte et nous supposons qu’en plus d’être fabriqué par une technique OGM qui utilise comme support un autre virus mais à ADN, Poutine se fera conseiller par Bill Gates pour y insérer des nanoparticules pour suivre les gens vaccinés de près.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *