ESSAI OUVERT TESTANT LE BLEU DE MÉTHYLÈNE DANS LE COVID-19

Pendant que nos “gouvernants” (conseillés par des professeurs aux nombreux conflits d’intérêts) continuent à prouver leur incurie et s’efforcent coûte que coûte depuis 2 mois à ne pas mettre en pratique les recommandations du Pr Didier Raoult (ce que font actuellement les italiens avec succès) en essayant de favoriser au maximum l’industrie pharmaceutique et les antiviraux qu’ils fabriquent et testent pour nous les fourguer, en particulier le laboratoire Gilead*, d’autres scientifiques font des recherches simples et intelligentes et pensent qu’un des médicaments les plus importants de la pharmacopée (comme la quinine et l’arsenic), hélas oublié, aurait lui aussi une action antivirale semblable à l’hydroxychloroquine. Rien d’étonnant quand on connaît les indications thérapeutiques du bleu de méthylène utilisé depuis longtemps contre la lèpre, le paludisme, les maladies auto-immunes et les infections urinaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *