Accueil / MEDECINE / AVENIR DE LA MÉDECINE / Asheal, l’assistant des médecins qui réduit les files d’attente

Asheal, l’assistant des médecins qui réduit les files d’attente

Chers patients, nous vivons une époque formidable. Jusqu’à maintenant en salle d’attente du médecin, vous discutiez entre vous ou lisiez les potins de Paris-Match ou du Figaro pour une consultation qui durait au maximum un quart d’heure. Ce temps là est révolu. Un robot va vous attendre qui va enregistrer votre taille, votre poids, votre sexe, votre TA, l’humidité de votre langue, la longueur de vos ratiches, la couleur de votre peau, la dimension de votre raie des fesses, la longueur de vos panards, le volume de votre pif, le décollement de vos oreilles, la pulposité de vos lèvres, la couleur de votre iris, la longueur de votre jet urinaire, la vitesse de sortie de vos pets, la vitesse de sortie de vos crottes ( pour ces trois paramètres ce sera chez les médecins riches qui pourront acheter le modèle supérieur), le diamètre de vos cuisses et de vos mollets etc. etc.(je laisse votre imagination en rajouter), autant de temps gagné par votre médecin qui assis derrière son bureau à contre jour la tête enfouie dans l’écran de son ordinateur (parce qu’il ne trouve pas votre numéro de fiche). Comment vous appelez-vous au fait qu’il dit le praticien (qui se la joue pratique), vous avez un nom de baptême?
– Ah! au fait que dit la borne de prédiagnostic Asheal? Donnez-moi ses conclusions?
– Ah! docteur, comme je suis borné, je ne suis pas allé consulter la borne et j’ai pensé que peut-être vous pourriez me consulter vous! Car, vous savez docteur, j’ai énormément confiance en vous…
– Balivernes que tout cela madame, ah! pardon, monsieur, vous savez maintenant, le sexe, on s’en fout un peu, la borne est là pour ça. Retournez dans ma salle d’attente si chaleureuse et revenez quand vous aurez parlé à la borne-robot parce que vous comprenez cher patient que la borne me fait économiser 60% du temps et là vous m’en faites perdre. Je vais vous signaler à votre assurance privée (la Sécu a disparu).
Grâce à la borne Ashéal ma consultation passe à 6 minutes et c’est déjà trop !
Cette introduction étant faite, je vous laisse lire l’article afin que vous sachiez ce que la médecine devient et la considération que l’on vous porte chers patients. Vous aurez un robot dans la salle d’attente et un robot humain derrière un bureau mais à terme ce bureau va disparaître. Il a déjà disparu chez les ophtalmo.
J’ai trouvé cet article sur “Futura-planète” mis en ligne par une journaliste qui se nomme Céline Deluzarche et qui ne donne jamais son opinion. Elle ne doit pas avoir le droit.

” Le temps passé en salle d’attente chez le médecin est du temps perdu pour le patient comme pour le praticien. Huit étudiants de l’école Epitech de Rennes ont imaginé une borne d’accueil qui effectue la moitié de la consultation toute seule, en établissant un pré-diagnostic à partir de quelques questions et de mesures physiologiques.
« 60 % du temps d’une consultation médicale est dédié à l’interrogatoire du patient et à la prise de ses mesures », atteste Lucas Portet. Cet étudiant à l’école Epitech de Rennes vient de remporter avec ses sept coéquipiers le prix du meilleur projet étudiant de troisième année avec sa borne de pré-diagnostic Asheal. Partant de ce constat et d’une enquête auprès d’une quarantaine de médecins, il a imaginé une borne d’accueil à implanter dans les salles d’attente et capable de faire un pré-diagnostic avant même la consultation. « Notre but est de faire gagner du temps aux médecins et réduire l’attente de leur patientèle », explique Lucas Portet.

  •  
  •  
  •  
La borne de pré-diagnostic Asheal prend les mesures du patient et renseigne le médecin sur ses symptômes. © Lucas Portet
Il manque le diamètre de votre anus et la longueur de votre zizi en érection

La borne de pré-diagnostic Asheal prend les mesures du patient et renseigne le médecin sur ses symptômes. © Lucas Portet 

Une intelligence artificielle qui évalue la priorité du patient

Concrètement, lorsqu’un patient se présente en salle d’attente, il est invité à se diriger vers la borne interactive. Celle-ci va d’abord poser une série de questions simples pour localiser les gênes rencontrées par la personne (mal de gorge, douleur à la cheville, démangeaisons…) et lui demander ses antécédents médicaux. Le patient pourra également prendre ses constantes en toute discrétion, comme le pouls, la tension, la température ou le poids. Tous ces renseignements sont transmis en temps réel au médecin en amont de la consultation, avec un système d’intelligence artificielle qui va classifier chaque patient comme « urgent », « risqué » ou « stable ». « L’idée n’est pas de remplacer le diagnostic du médecin, mais de lui faire gagner du temps en déléguant ces tâches très chronophages et facilement réalisables, précise Lucas Portet. Le médecin peut alors se concentrer sur la qualité de la consultation. » Un moyen de rassurer sa patientèle.
 Un premier prototype de borne devrait être prêt en mars 2020, estime l’équipe gagnante d’étudiants, qui cherche encore un partenaire technique pour la partie matérielle. « Nous visons en priorité les maisons de santé ou les cabinets de médecins associés dans les déserts médicaux, notamment en périphérie des villes », indique Lucas Portet. Les médecins pourront louer la borne avec un abonnement à la partie logicielle.Chaque année, l’école Epitech encourage ses étudiants de 3e et 5e année à développer des projets innovants et s’inscrivant dans une démarche « Tech for Good ». Outre la borne connectée Asheal, étaient en lice cette année pour le Warm Up Day de 3e année HoppR, un porte-clé lanceur d’alerte contre les violences conjugales, Y-eat, une plateforme de partage de repas entre particuliers, Wekin, une application de suivi et d’accompagnement du traitement kinésithérapique des patients, ou encore EaseMedic, une solution de stockage d’ordonnances et de rappel pour la prise de médicaments via une application mobile. L’an dernier, c’est Ahio, une solution de gestion d’éclairage public évitant le gaspillage d’énergie, qui avait remporté le concours Forward.
Epitech forme des étudiants aux métiers de l’informatique avec une pédagogie centrée sur l’innovation et les projets concrets. De nombreux projets Epitech viennent ainsi alimenter l’incubateur IONIS 361, qui aide les étudiants à créer leur start-up à la fin de leurs études, avec un accès privilégié au réseau d’innovation du groupe, un accès aux infrastructures et un service de mentorat.”

A propos docteurJO

docteurJO
Médecin de campagne puis Médecin de ville, acupuncteur, ostéopathe, vice Président de l'I.H.S (Institut Homéopathique scientifique), retraité depuis 2011. Je tiens ce blog qui a pour but de relayer en matière de santé, l'information des lanceurs d'alerte sur l'agriculture, la nutrition, la destruction des écosystèmes planétaires, les dérives de l'industrie pharmaceutiques, etc...

A lire aussi

GARDASIL augmentation du taux de cancer du col chez les vaccinées confirmée sur analyse des registres officiels des cancers

https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/gardasil-augmentation-du-taux-de-218354 Résumé de l’expérience des pays qui ont largement vacciné contre le HPV : confirmation de l’augmentation …

Des fortes doses de statines en prévention de l’infarctus et de l’AVC? Une analyse critique de l’étude TST

“https://www.aimsib.org/2019/12/15/des-fortes-doses-de-statines-en-prevention-de-linfarctus-et-de-lavc/ “Si les géants de la pharmacie veulent continuer à gagner de l’argent avec des …

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com