DENGVAXIA, LE VACCIN CONTRE LA DENGUE: première autorisation de mise sur le marché au Mexique

Le premier vaccin tétravalent contre les 4 sérotypes du virus de la dengue vient d’obtenir son AMM au Mexique. Développé et produit par Sanofi Pasteur, DENGVAXIA est indiqué pour les personnes âgées de 9 à 45 ans et vivant dans les zones endémiques. Si les résultats des études de phase III se confirment sur la durée, ce vaccin pourrait permettre de réduire le poids de la dengue de 50 % en 5 ans dans les pays disposant du vaccin.” affirme un article paru dans le Vidal.
Nous voilà dans le conditionnel très utilisé dans les articles de recherche médicale. 
“L’OMS estime à 50 millions le nombre de cas annuels, dont 500 000 cas de dengue hémorragique qui sont mortels dans plus de 20% des cas. Deux milliards et demi de personnes vivent dans des zones à risque.” affirme l’Institut Pasteur sur son site.
Si je comprendsbien, le moustique (Aedes) qui transmet l’arbovirus pique 50 millions de personnes. 49. 500 000 personnes s’en sortent fort bien. 25000 meurent d’une dingue hémorragique (20% de 500 000 pour l’Institut Pasteur mais 2,5% de 500000 pour l’article du Vidal soit 12500 au lieu de 25000). Ce qui représente 1 à 2 personnes pour 1000. Toutes les données ne sont pas mises sur la table. J’aimerais connaître les conditions de vie des personnes qui sont mortes. Une fois ces conditions connues n’est-il pas possible d’éviter que ces deux personnes ne meurent, autrement qu’en voulant vacciner 50 millions de personnes. Il est certain que la première solution prend du temps mais ne rapporte guère d’argent. La deuxième solution semble et est plus rentable.
Changer les conditions de vie et l’environnement (en évitant les pesticides) n’a jamais été fait à une grande échelle (là aussi aucune rentabilité).
” La production de Dengvaxia vient juste de débuter en France et les premières doses ont été produites, avec une capacité de production à plein régime prévue pour atteindre 100 millions de doses annuelles. L’accord passé par Sanofi Pasteur avec la COFEPRIS prévoit que les premières doses de vaccin seront disponibles dans les prochaines semaines. Le prix du vaccin ne sera connu qu’après discussion sur le programme qui sera mis en œuvre.” affirme l’article du Vidal., moustique, “moustique Aedes, Aedes,
Il suffit de multiplier le prix d’une boîte par 100 millions… pour comprendre que le coût de la recherche sera bien amorti. Pas de quoi devenir dingue!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com