ALZHEIMER

Des scientifiques japonais ont présenté un moyen de diagnostic de la maladie d’Alzhzeimer à partir d’une seule goutte de sang.
Ce “dépistage” peut être réalisé en ambulatoire.
Ce “diagnostic” ne présente aucun intérêt si ce n’est comme d’habitude un intérêt purement financier.
S’il devenait obligatoire par décision politique ubuesque, il y aurait des répercussions politiques, économiques et juridiques importantes.
Il serait beaucoup plus intéressant de trouver une molécule qui guérit cette maladie “à la mode”. Les quatre molécules actuellement sur le marché censées soigner la maladie d’Alzheimer sont complètement inefficaces et ne donnent au patient que des effets secondaires. Mais elles ont un bon retour sur investissement!
D’autres molécules vont apparaître qui n’apporteront un mieux que sur le compte-rendu des études bidons faites par les laboratoires (qui vendent ces molécules). Celles-ci obtiendront des pouvoirs publics complices leur autorisation de mise sur le marché (AMM).

Aucune molécule guérissant définitivement l’Alzheimer (même si elle est découverte), ne sera mise sur le marché.

Si vous en doutez, expliquez-moi la rentabilité d’une molécule qui guérit une maladie? A vos stylos!

5 Comments

Ajoutez les vôtres
    • 2
      docteurjo_75018

      Bonjour,
      il n’y a hélas rien d’extraordinaire: la prise en charge médico-sociale, la stimulation cognitive, contact avec des animaux, la méthode Montessori, etc. en un mot il faut s’occuper d’eux et qu’ils s’occupent
      Traiter avec un oligonucléotide
      https://www.sciencesetavenir.fr/sciences/alzheimer-nouveau-traitement-potentiellement-prometteur_110074
      Mais je ne sais pas s’il s’agit de nucléotide à base d’ARN ou d’ADN et le nombre de nucléotides utilisés ni où en est la recherche. Des remèdes homéopathiques peuvent aider tels que des dilutions d’Alumina, de Baryta carbonica… les faire boire, pas d’antidépresseur ni de benzodiazépine.
      L’association d’acomprosate et de Baclofène aurait un effet positif sur la maladie. Je n’ai pas d’expérience. Tout cela permet d’éviter la prise des médicaments actuellement sur le marché: l’Aricept® (donepezil), le Reminyl® (galantamine) et l’Exelon® (rivastigmine) et l’Ebixa qui ne servent pas à grand chose.
      Bien cordialement

  1. 5
    Jacques

    Bonjour,
    maintenant c’est récurrent. Fabriquer une molécule qui ne guérit pas est devenu un sport international de haut niveau.
    Il en faut du courage de la part de certains médecins pour dénoncer tous ces scandales ! La corruption est malheureusement à tous les étages. Bravo, continuez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com