Le prix Galien de l’innovation 2013

Le prix Galien 2013 récompense l’innovation. Le nom du prix semble mal choisi de prime abord car Galien n’a pas tellement innové mais a été responsable de pas mal de morts préconisant la saignée et les purgatifs. Préceptes qui ont perduré bien au delà du XVIème siècle. Ceci dit l’innovation 2013 se résume

–       à la sortie du premier vaccin contre le méningocoque le Bexsero, pas de quoi sauter au plafond sauf pour la rentabilité, Un vaccin de plus c’est tout.

–       à la mise sur le marché d’un nouvel antibiotique contre le Clostridium difficile et les infections qu’il peut créer (diarrhées des colites pseudomembraneuses). Il s’agit de la fidaxomycine (je l’écris avec un y car avec un i, cela ne me semble pas correct) du laboratoire japonais Astellas pharma.  “A ce jour, aucune résistance croisée n’a été mise en évidence”. On s’en serait douté puisqu’il vient d’être mis sur le marché. Cet antibiotique est semble t-il plus efficace que la vancomycine...

Qu’apporte t-il de plus?

Les études ont montré sa “non infériorité” par rapport à la vancomycine. En clair elles n’ont pas montré sa supériorité et le produit n’est pas inférieur à celui déjà existant. Et “une meilleure efficacité dans la survenue des récidives et en termes de guérison persistante”. Admirez la tournure, c’est de la litote moderne! Disons-le tout net l’innovation est quasi nulle

Quant au dernier remède dit innovant, tenez-vous bien il s’agit d’une maladie qui rapporte beaucoup: la mucoviscidose.
Il y a belle lurette qu’on promet de la guérir celle-là. Le nouveau remède l’ivacaftor ne concerne pas la mutation F508 du gène CFTR la plus fréquente dans la mucoviscidose. Non, c’eut été trop beau! Les bénéfices de l’ivacaftor concernent les sujets porteurs de la mutation G551D (4%).

–    Vous voulez le nom de la molécule, le voici: le Kalydeco (laboratoires Vertex Pharmaceuticals).

–    Vous voulez connaître son mode d’action?   Il n’est pas complètement élucidé. Mais si.

–    Vous voulez connaître son efficacité?  Et bien l’Ivacaftor améliore le VEMS (Vitesse Expiratoire Maximum Seconde) Si, si

Il améliore aussi la concentration en Na de la sueur. Si, si.

Il améliore aussi le nombre d’exacerbations pulmonaires et la consommation d’antibiotiques. Si, si

Pardon! Ah! oui, ce qui vous intéresse est de savoir s’il guérit les patients. On n’en parle pas trop des patients mais ils ont un nouveau remède, ça c’est important. Innovation? Nulle.

Donc trois remèdes qui ont le prix Galien de l’innovation et qui n’apportent rien de nouveau si ce n’est du pognon dans l’escarcelle de ceux qui les produisent.

A quand un bon médicament qui guérit définitivement une sale maladie? 

Le prix Galien porte bien son nom.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com