OGM poisons violents

Voilà fort longtemps que sur ce blog, je m’élève contre les OGM qui n’apportent rien à la société, à la fin dans le monde, aux consommateurs si ce n’est des déboires importants sur la santé humaine. Ils ne servent strictement à rien si ce n’est à nuire. Nuire aux autres afin d’engranger des profits toujours et plus!
Heureusement qu’il y a le Criigen et cette étude majeure de Monsieur le Professeur Séralini.

Cette étude du Professeur Gilles-Eric Séralini n’aurait jamais dû avoir lieu car les OGM alimentaires n’auraient jamais dû exister.
Ils existent hélas! Et cette étude est formidable. Salvatrice? Peut-être. En tout cas, bravo Monsieur Séralini et merci.
Les concepteurs de ces aliments devraient dormir en prison car ce sont des criminels.
D’ailleurs toute agriculture qui ne respecte pas les écosystèmes est le reflet d’une incompétence majeure et devrait être interdite.
Comment les agriculteurs qui produisent de façon intensive des aliments insipides et calibrés, continuent-ils à le faire alors que un nombre d’entre-eux non négligeable ne profitera jammais de la retraite car, et cela est toujours une véritable omerta, ils  mourront avant de leucémies ou de cancers.
Peuvent-ils aussi protéger leurs enfants de tous les herbicides et fongicides dont ils pulvérisent leur terre et qui empoisonnent la faune, la flore et les nappes phréatiques? Est-ce cela le métier d’ agriculteur? 
Il faut que l’Europe mette une barrière définitive non seulement à la culture des PGM mais aussi à l’importation de ceux-ci  et interdise l’utilisation des fourrages OGM pour la nourriture des animaux. 

Il faut préciser que les travaux du Professeur Séralini ont démontré une toxicité directe des OGM sans action du Round-up (glyphosate) qui est par ailleurs très toxique seul ou en présence d’OGM.
“Le caractère transgénique perturbe le métabolisme de la plante, qui s’en trouve appauvri en composés protecteurs du foie et des glandes mammaires”. En particulier en acides férulique ( – 16%) et caféique ( -51%) qui sont hépato et réno-protecteurs. 

Tous les rats traités sont morts atteints d’énormes tumeurs cancéreuses.

“C’est une hécatombe. Et c’est à pleurer. Les géants de l’industrie alimentaire s’arrogent en toute arrogance le droit d’éviter, d’écarter les tests à long terme et les chercheurs non solidaires de leurs conclusions, les autorités sont complices de laxisme et certains scientifiques sont tout bonnement verreux. A présent, des études sur la reproduction et sur plusieurs générations doivent absolument être menées, et une interdiction de consommation, plus qu’un moratoire, devient indispensable, tout comme un retrait du marché”.

Mais ne nous leurrons pas. Les multinationales sont prêtes à tout pour défendre l’indéfendable. Ces gens tueraient leur propre famille pour de l’argent. Les arguments les plus fallacieux sont entrain de germer dans leurs bureaux feutrés de honte. Les études bidonnées vont se multiplier. Ce sont des artistes de l’esbrouffe. La corruption va aller bon train. Il faut rester vigilant. Plus que jamais. 

Quatre livres à acheter:   “Génétiquement incorrect ” (Flammarion 2003)” et Tous cobayes!” (Flammarion) par Gilles -Eric Séralini.
“La vérité sur les OGM c’est notre affaire” par Corinne Lepage aux éditions Charles Léopold Mayer, sans oublier “OGM tout s’explique” de Christian Vélot. (Athée, goutte de sable, 2009).

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com