LES BIENFAITS DE L’HERPES

 

Réflexions inspirées d’un article de Courrier International.

“L’herpès peut avoir du bon – du moins pour les souris. Une infection chronique provoquée par des virus de la même famille que celui de l’herpès améliore les défenses immunitaires de ces rongeurs et leur permet de mieux résister à certaines bactéries… Les virus de l’herpès humain, comme les agents de l’herpès buccal et génital ou le virus d’Epstein-Barr, commencent par déclencher une infection aiguë qui s’accompagne de symptômes comme de la fièvre ou des lésions des muqueuses avant d’entrer dans une phase inactive. Parfois, les symptômes ne se manifestent plus jamais, parfois ils réapparaissent périodiquement… Les chercheurs ont constaté que la forme latente de l’infection présentait des avantages qu’on n’avait jamais remarqués jusqu’à présent: le système immunitaire contrôle l’infection latente en augmentant la production d’une hormone signal appelée interféron gamma. Celle-ci rend certaines cellules de la défense immunitaire particulièrement vigilantes et actives contre les intrus.”
C’est ainsi que les souris herpétiques mises en contact avec Yersinia pestis (bactérie responsable de la lèpre et Listeria monocytogenes (agent de la Listériose), ont mieux résisté à ces infections que celles qui n’avaient pas d’herpès.

Que peut-on retenir d’une telle observation?

Que les maladies infantiles virales: rougeole, coqueluche, varicelle, rubéole, oreillons, roséole qui ont disparu (ou presque) à cause des vaccinations présentaient l’avantage de stimuler le système immunitaire des enfants et étaient bénéfiques à leur santé. Cela pourrait expliquer en partie les maladies ORL et pulmonaires (bronchiolites), à répétition que l’on observe actuellement chez les enfants. Il est donc recommandé de ne faire faire à nos enfants que la vaccination DTPOLIO. Il faudrait un vaccin unique contre les oreillons pour les garçons et un vaccin unique contre la rubéole pour les filles. Il est bien sûr plus rentable de mélanger tout cela sous l’appellation ROR ou PRIORIX. Maintenant, les laboratoires ont ajouté la varicelle!

LE SEUL VACCIN OBLIGATOIRE EN FRANCE EST LE DTPOLIO mais les laboratoires se sont arrangés pour le supprimer car il ne contenait pas d’aluminium et était peu cher. Ils ont aussi supprimé tous les vaccins “tétra” et veulent fourguer l’infanrix hexa qui contient le vaccin contre l’hépatite B qui ne sert à rien et est dangereux. Il peut être responsable de Sclérose en plaques (SEP) et de Myofasciite à macrophages. L’aluminium est toujours présent dans les vaccins.
 Mi novembre 2012, des spécialistes de la question tels que Romain Gherardi (France), Christopher Exley (Grande-Bretagne), Christopher Shaw (Canada) ou Yehuda Shoenfeld (Israël) s’associent, soutenus par le Réseau Environnement Santé (RES) et l’Association “Entraide aux Malades de Myofasciite à Macrophages” pour protester dans une lettre ouverte à la ministre de la Santé (Marisol Touraine) et lors d’une conférence de presse contre le non-financement de leurs recherches alors que selon leurs derniers travaux épidémiologiques, concernant la « nocivité des sels d’aluminium », on est passé « du soupçon aux certitudes ».
Les parents se trouvent donc dans une impasse car il existe désormais un vide juridique qui se retourne contre eux.
Ne vous laissez pas intimider!

 

 

5 Comments

Ajoutez les vôtres
  1. 2
    Amber

    Certaines maladied infantiles sont benifiques…presques toutes. Elles permettent au corps une transformation.chimique importante. Ce n’est pas automatiquement et systematiquement dangereux pour tous. Augmenter le systeme immunitaire avec des bons produits comme le zinc aide beaucoup. On soignait naturellement avant, pourquoi toujours instauré la campagne de peur. Bon nombres de Medecins ne vaccine leurs enfants ni eux memes. On en parle pas. Rudolf Steiner a ecrit sur la vaccination…lisez cest fort interessant. Ca donne de la matiere a reflexion.

  2. 3
    herpes

    Il est clair que l’alimentation doit jouer un rôle important dans la diminution de ces maladies, tout comme la bonne hygiène de vie. Concernant les herpès ou bouton de fièvfièvre, je suis heureux qu’il ait de plus en plus de resultats d’études publiés. Dans l’attente d’un vaccin, il reste toujours les traitements naturels.

  3. 4
    spondylo

    ” les maladies infantiles virales: rougeole, coqueluche, varicelle, rubéole, oreillons, roséole qui ont disparu (ou presque) à cause des vaccinations ”
    cette affirmation me parait du domaine de l’incantation car la diminution des maladies infectieuses est due à l’amélioration de l’hygiene et de l’alimentation, ces elements etant en augmentation constante, la diminution des maladies citees est logique et sans rapport avec les vaccinations.
    Lesquelles sont de toute evidence inefficaces, par exemple:
    http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/1884314

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.