ANTIBIOTIQUES ET INFECTIONS CHRONIQUES

ANTIBIOTIQUES ET INFECTIONS CHRONIQUES

 35 MILLIONS DE TONNE d’antibiotiques sont produits chaque année.

Les antibiotiques, c’est pas systématique”. A la faculté de médecine de Montpellier, mes professeurs m’apprenaient que la prescription d’antibiotiques répondait à la loi du Tout ou Rien. Cela veut dire, attendre le bon moment et prescrire à doses fortes pendant un temps déterminé comme efficace. Pas de prescription préventive et pas de mini prescriptions.

Seulement voilà. Il fut un temps ou dans les affections de la sphère ORL et en particulier pour les angines, les médecins ont prescrit systématiquement les antibiotiques sous l’impulsion des laboratoires (grands dispensateurs de la Formation médicale continue), qui les vendaient, par crainte du streptocoque bêta hémolytique A et des complications possibles que ce dernier pouvait engendrer (Glomérulonéphrite Aiguë, rhumatisme articulaire aigu, chorée aiguë de Sydenham). Il faut savoir que dans les pays industrialisés, l’incidence annuelle moyenne de la maladie se situe à 0,5/100000 enfants d’âge scolaire, et dans les pays en voie de développement de 150 enfants/100000 d’âge scolaire. Cela ne nécessite pas une antibiothérapie systématique.

Actuellement, l’inefficacité des antibiotiques vis à vis des infections chroniques est une véritable préoccupation. Nous pouvons dire que cela va devenir une véritable maladie.
L’industrie pharmaceutique (IP), n’est pas intéressée par la découverte de nouvelles molécules d’antibiotiques car la vente de celles-ci ne serait pas rentable. Pourtant le bénéfice engrangé par la vente d’autres produits suffirait largement à couvrir l’excédent de frais. Il n’y a pas marqué “Bon samaritain” sur le front des dirigeants des grandes firmes mais plutôt “Bourse”. En effet les résultats d’une firme pharmaceutique ne se voit pas sur l’efficacité d’un produit mais sur ce qu’il a rapporté et qu’il va rapporter.

Cette résistance aux antibiotiques est due non seulement a une trop fréquente prescription inutile, mais aussi au fait que nous mangeons de la viande qui contient des antibiotiques: antibiotiques de croissance ( Tylosine ou E713, spiramycine, bacitracine-zinc, virginiamycine, avoparcine), donnés aux animaux qui eux aussi sont traités larga manu par les antibiotiques (leur condition de vie favorisant les infections). Antibiotiques donnés systématiquement avant l’abattage.

ACTUELLEMENT IL EXISTE UNE SOLUTION A L’ECHEC DU TRAITEMENT DES INFECTIONS CHRONIQUES REBELLES AUX ANTIBIOTIQUES: CE SONT LES BACTERIOPHAGES. ILS SERONT L’OBJET D’UN PROCHAIN ARTICLE.

2 thoughts on “ANTIBIOTIQUES ET INFECTIONS CHRONIQUES

  1. Salut !
    Vous m’avez converti au panier bio… Le goût de ces légumes n’a rien à voir, c’est comme de se retrouver en vacances et savourer la salade cueillie dans le jardin. Je vais vous mettre sur mon blog. Bises
    Adèle

  2. Salut !
    Vous m’avez converti au panier bio… Le goût de ces légumes n’a rien à voir, c’est comme de se retrouver en vacances et savourer la salade cueillie dans le jardin. Je vais vous mettre sur mon blog. Bises
    Adèle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com