Accueil / MEDECINE / CANCEROLOGIE / HOMÉOPATHIE AGNÈS BUZYN CARDIOLOGIE CANCÉROLOGIE

HOMÉOPATHIE AGNÈS BUZYN CARDIOLOGIE CANCÉROLOGIE

Agnès Buzyn ne désire pas dérembourser l’homéopathie car même si elle a « probablement un effet placebo », « les Français y sont attachés, si cela peut éviter le recours à des médicaments toxiques, je pense nous y gagnons collectivement. Voilà, ça ne fait pas de mal ! »

L’argument bien entendu même s’il est réel en pratique a fait couler beaucoup de salive de la part de médecins cartésiens pourfendeurs d’études en tout genre qui sont “contre” a priori puisque de toute évidence aucun ne sait ce qu’est l’homéothérapie. Parmi eux bien sûr beaucoup de cardiologues et de chirurgiens fiers et à juste titre des résultats qu’ils obtiennent dans leur pratique quotidienne.
Le débat reste donc ouvert et le sera encore longtemps. On ne peut que remercier notre ministre pour cette décision de bon sens à laquelle je ne m’attendais pas. Pour une fois elle s’est entourée de bons conseillers.
L’effet placebo est le même pour toute prise médicamenteuse qu’elle soit homéopathique ou allopathique. L’homéopathie n’en a pas la primeur. La différence a lieu sur les effets secondaires. Les allopathes pensent qu’un médicament ne peut avoir une action que s’il a des effets délétères et que seul l’effet bénéfice-risque permet la mise sur le marché du produit. La dilution met l’homéopathie à l’abri de cela, mais pas toujours.
Les cardiologues qui sont contre l’ homéopathie et qui en rigolent, la mettent en pratique chaque fois qu’ils prescrivent de la digoxine.
En effet l’intoxication par la digoxine entraîne des troubles cardiaques identiques aux indications thérapeutiques.

La digoxine est donc prescrite selon la loi de similitude et les cardiologues font de l’ homéopathie sans le savoir.
A moins qu’il n’y ait que de l’eau dans la digoxine! Mais boire de l’eau n’est-il déjà pas une thérapeutique ?
La digoxine n’est pas le seul médicament utilisé homéopathiquement par les allopathes.
Les cancérologues et les hématologues (Notre ministre Mme Buzyn  est hématologue) n’utilisent t-ils pas le trioxyde d’arsenic (l’Arsenicum album des médecins homéopathes) pour guérir la leucémie promyelocytaire (que l’intoxication par l’arsenic crée), en 4CH c’est à dire en 10 puissance -8 de dilution ce qui équivaut à une goutte d’arsenic dans une piscine olympique.
Les cancérologues se posent la question du mode d’action de l’arsenic et le Vidal écrit: “Le mécanisme d’action de Trisenox n’est pas complètement élucidé.” N’en déplaise à mes confrères mais c’est un “mécanisme d’action homéopathique”; et dans ce cas pas besoin d’études, la guérison a lieu 5 fois sur 7 à moins que ce ne soit un effet placebo!
Ce médicament est actuellement remplacé temporairement par le Phenasen qui vient d’Australie…
Voilà: je remercie encore Mme Buzyn – peu importe ses motivations. Pour une fois, la sagesse l’a emporté.

Ah! les discussions avec mes confrères sont ouvertes mais scientifiquement ouvertes. Les études sont bannies de la discussion; vous avez le droit de raisonner par vous mêmes. Je précise que le problème de l’absence de molécules ne se pose qu’à partir de la 11 CH et que là, le débat est un autre débat: celui de l’action des hautes dilutions. Par contre vous pouvez débattre sur le principe de similitude (qui a toujours été utilisé bien avant Hahnemann), et sur la loi d’Arndt-Schultz.

 

A propos docteurjo_75018

docteurjo_75018
Médecin de campagne puis Médecin de ville, acupuncteur, ostéopathe, vice Président de l'I.H.S (Institut Homéopathique scientifique), retraité depuis 2011. Je tiens ce blog qui a pour but de relayer en matière de santé, l'information des lanceurs d'alerte sur l'agriculture, la nutrition, la destruction des écosystèmes planétaires, les dérives de l'industrie pharmaceutiques, etc...

A lire aussi

LETTRE AUX 124 MÉDECINS ET PROFESSIONNELS DE SANTÉ QUI VEULENT LA PEAU DES MÉDECINES ALTERNATIVES

ALTERNATIF c’est un choix entre deux solutions. Il est donc possible de choisir l’une ou …

ARMANCE GELAUDE – LIBÉRATION- Checknews : INFORMATION VÉRIFIÉE ?

Armance Gelaude est une jeune journaliste scientifique qui monte. Elle semble être atteinte d’un syndrome …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com