Accueil / MEDECINE / VACCINS / L’ Homéothérapie déremboursée n’en sortira que plus forte

L’ Homéothérapie déremboursée n’en sortira que plus forte

Dans le Parisien du 3 avril 2019 je lis ce type d’ ineptie: ” Puisque l’homéopathie est du sucre, pourquoi rembourser l’un et pas l’autre?”
Réponse: la dilution homéothérapique peut être donnée en liquide, en suppositoire, en comprimés, en injectable. Le granule est un support facilement transportable mais n’a aucune nécessité dans le traitement. La forme liquide est d’ailleurs très souvent utilisée pour les nourrissons et les animaux et pour ces derniers, la forme injectable. Il est à noter que les allergologues utilisent la forme granules perlinguale et je rappelle aux ignorants que l’absorption perlinguale est plus rapide que l’intraveineuse (c’est le meilleur mode d’absorption de la Trinitrine).
Je lis aussi dans ce même canard que en visitant le laboratoire Boiron ils ont vu la présence de 2500 souches: 53% d’origine végétale, 33% chimiques, 14% animales dont le venin de crotale et la fourmi rouge. Tout cela bien sûr, vous vous en doutez n’est que du placebo. Toutes ces souches pour du placebo. Étonnant non? Venin de crotale… cela vous paraît bizarre chers confrères allopathes et pourtant le Captopril (Captea etc.) inhibiteur de l’enzyme de conversion IEC est extrait du venin du serpent Bothrops (Jararaca), utilisé en homéothérapie; mais ça n’est pas mentionné dans le Vidal (il ne faut pas que vous en sachiez trop!). Étonnant non?
Toujours dans le même canard on lit que le cardiologue Jérémie Descoux, qui veut en descoudre, président du collectif français “FakeMed” dit: “La démonstration de l’efficacité de l’homéopathie sur le plan clinique n’existe pas. Il n’y a donc pas intérêt à la rembourser ou à l’enseigner”.
Je ne savais pas que le Dr Descoux avait pratiqué l’homéothérapie à son cabinet et qu’il l’avait étudiée. Il ajoute par ailleurs que “l’homéopathie peut entraîner un retard de prise en charge de maladies graves”, sous entendant ainsi qu’un médecin formé à la faculté mais prescrivant de l’homéopathie n’est pas capable de traiter, d’orienter en temps voulu vers le spécialiste, en un mot de réagir correctement, quant aux soins à promulguer à un patient en cas de maladie grave. C’est une insulte à ses confrères et un prétexte grossier pour faire valoir ses arguments contre une thérapeutique dont il est complètement ignorant et sur laquelle il n’a (qu’il interroge son for intérieur, mais il faut un minimum d’honnêteté…) que des a priori.
Quant aux vaccins il serait temps de faire la lumière sur l’opacité qui les entoure et en particulier exiger leur pharmacocinétique dont ils sont dispensés (pourquoi?) des études sur leur tératogénèse et cancérogénèse et des études contre un véritable placebo (et non contre un autre vaccin contenant les mêmes adjuvants).

Enfin, il ne faut pas confondre le principe de similitude voire de l’identique (utilisé par tous les allergologues) et les hautes dilutions même s’il existe un lien entre eux. Dans ce dernier cas, ce n’est pas la dilution qui est importante mais l’ agitation (succussion) qui fait que l’on passe d’un système corpusculaire à un système informationnel bien connu en physique quantique…

Pour conclure, je dirai qu’il ne viendrait pas à l’idée d’un médecin qui pratique l’homéothérapie, en plus des connaissances qu’il a acquis sur les bancs de la faculté, de critiquer aussi violemment des confrères dans le seul but d’assouvir des pulsions réveillées par des Académies trop heureuses de nous avoir montés les uns contre les autres à la manière des Hutus et des Tutsis. Cela est d’autant plus facile que nous vivons une période de conditionnement sans précédent à tous les niveaux et je suis vraiment malheureux pour ces jeunes confrères conditionnés qui sortent frais et moulus de leurs études à œillères. Je suis triste aussi de voir des confrères se lancer à corps perdu contre un mode de pensée, une thérapie qu’ils ne connaissent absolument pas (et ils le savent!) pour le seul plaisir de se dire que ce sont eux et eux seuls qui détiennent le savoir sans jamais se remettre en questions. L’humain robotisé avant l’ère des robots. Étonnant, non?

A propos docteurJO

Médecin de campagne puis Médecin de ville, acupuncteur, ostéopathe, vice Président de l'I.H.S (Institut Homéopathique scientifique), retraité depuis 2011. Je tiens ce blog qui a pour but de relayer en matière de santé, l'information des lanceurs d'alerte sur l'agriculture, la nutrition, la destruction des écosystèmes planétaires, les dérives de l'industrie pharmaceutiques, etc...

A lire aussi

La France, encore plus bananière aujourd’hui que le mois dernier

https://aimsib.org/2019/07/07/la-france-encore-plus-bananiere-que-le-mois-dernier/ Sur ce blog, je relaie les articles de l’AIMSIB (Association Internationale pour une médecine …

Vaccins pédiatriques obligatoires, best-of. En bonus, rigolons avec l’INSERM

Vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas. Les délires de l’INSERM sur …

2 commentaires

  1. Bonjour ,

    Pouvez-vous m’envoyer, s’il vous plait , la pétition contre le déremboursement de l’homéopathie , pour que je la fasse circuler . Je ne l’ai plus sur mon ordi (égarée ) . Je vous remercie . Cordialement !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com