TOUT CE RAMDAM DEPUIS DEUX ANS POUR RIEN ? Mais vous rêvez !

TOUT CE RAMDAM DEPUIS DEUX ANS POUR RIEN ? MAIS VOUS RÊVEZ !

Maintenant que la population est bien habituée – c’est à dire à de nouvelles habitudes – aux gestes barrières (expression ridicule), aux restrictions de déplacements, aux restrictions de respiration (masque, Ô mon beau masque, ne me quitte pas), les “autorités” peuvent – surtout en période d’élection – lâcher du lest, un peu de lest, afin de mettre en exergue leur magnanimité. Merci mon bon Maître !
Un minimum d’observation et surtout d’intuition, permet de se rendre compte que les obligations disproportionnées n’ont pas pour autant été supprimées, que ce soit en France ou dans des pays tels que l’Espagne et l’Angleterre ou il semble que la liberté va revenir. Que nenni, vous vous foutez le doigt dans l’œil jusqu’au coude et même dirais-je jusqu’à l’acromion.
Les contraintes ont été et vont être allégées (mais ne sont pas supprimées), selon la logique de la gestion pandémique virale – du jamais vu en incompétence, qui dans le cas présent est programmée – et vont être remises au goût du jour dès la fin de l’été.
L’hiver 2022-2023 ne vas pas être piqué des vers !
Les traces déjà laissées sont importantes mais camouflées aux yeux de la population par d’habiles stratagèmes qui ne pourront pas être utilisés ad vitam aeternam. Le réveil ne sera même pas brutal.

En effet, le télétravail à domicile (tu ne sors plus, tu ne vois plus personne, tu ne fais pas d’exercice, en un mot tu es en prison chez toi) et le port du masque permanent au boulot ou à l’école ou ailleurs, responsable d’une respiration régulière de CO2 personnel, entraîne ipso facto (n’en déplaise à ceux qui disent le contraire) une acidose respiratoire progressive et à bas bruit, indétectable à la prise de sang.
Le résultat est un effet narcotique assuré. Va à gauche, il va à gauche – Tourne à droite, il va à droite.

Ce qui fait du masque associé à la peur une source incontournable d’asservissement des sujets.
Regardez cette personne qui conduit la voiture, seule, avec un masque sur le nez.
Si vous voulez être chébran, il vous faut le masque sur le nez et le mobile à la main.
Je ne m’appesantirai pas sur la vaccination qui quoiqu’il arrive va devenir obligatoire chaque année au moins. Quant au pass vaccinal, il va peut-être y avoir un recul d’intention. Pour l’instant disons que l’essai n’a pas été transformé. Patience, ils reviendront à la charge!

La politique mondiale actuelle est bien celle de la pêche au gros: je te sors de l’eau, je te remets dans l’eau, je te sors de l’eau et je te remets dans l’eau et ainsi de suite jusqu’à épuisement physique et psychique PUIS, je n’ai plus qu’à te ferrer.

Votre seul espoir: que le nylon casse.

2 Comments

Ajoutez les vôtres
  1. 1
    DEAT

    Mon Cher Docteur Jo, merci pour ce billet… mais je ne doute pas que certains poissons sont de taille, non pas à lutter contre le filet dans lequel ils sont empiergés (expression béarnaise), mais sont suffisamment malin pour tirer une maille du filet… maintenant ce qu’il reste à savoir c’est si tous les poissons les suivront. Nous sommes dans un moment de transition, et la résistance épuise, n’est-il pas plus intéressant de construire un autre paradigme plein d’humanité de bienveillance de spiritualité et d’abandonner de nombreux systèmes qui n’ont pas fait leurs preuves. Alors loin d’être laxiste et “acceptatif” (ce terme n’existe pas mais aujourd’hui tout s’invente), n’est-il pas temps de se poser et de réfléchir à demain et vivre ce présent avec tout ce qu’il apporte en richesses (rencontre, échange, découverte…)?
    Très amicalement
    Isabelle

  2. 2
    SOPHOPHILE

    Hélas c’est réalistement analysé.

    Les mougeons ont pris l’habitude de se soumettre à tout et son contraire, que ce soit logique ou non

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.