A propos du masque

Le masque chirurgical protège des postillons. Les chirurgiens le mettent pour protéger le champ opératoire et donc le patient.
Le masque chirurgical laisse passer les particules en dessous de 3 microns
Les FFP1, FFP2, FFP3 laisse passer les particules en dessous de 0,6 microns

Les coronavirus ont une taille moyenne de 0,125 microns, 24 fois moins que le masque chirurgical et 4 fois moins que les FFP.

Aucun des masques cités ne peut donc stopper le passage du coronavirus

Le masque est donc censé protèger le sujet auquel on parle des goutelettes émises par la parole.

Bernard Haller postillonné allègrement quand il parlait. A t-il contaminé quelqu’un ? Je crois qu’il s’en foutait.
Beaucoup de personnes postillonnent-elles en parlant ? Il faut faire une étude REDACP  façon de perdre son temps à des bêtises (restons polis)

On peut en conclure que le masque ne sert à rien quand vous marchez dans la rue.

Assis à une table de café, le masque enlevé, postillonez-vous sur vos amis assis à côté de vous ? Nous pourrions nous poser la question qui reste idiote.

Si vous parlez à quelqu’un debout, le mieux est de lui parler dans l’oreille. Les postillons ont peu de chance de traverser la membrane tympanique. Il faut donc se placer côte à côte et tourner la tête en l’approchant de l’oreille de votre voisin ce qui permet le chuchotement. Quel beau silence aux terrasses de café !

Pour résumer, je propose :

  • Pas de masque dans la rue sauf si vous êtes maso (il y en a beaucoup hélas!)
  • Vous rencontrez une connaissance. Vous vous mettez immédiatement côte à côte et regardez dans la même direction. Soit vous parlez en face de vous sans regarder votre interlocuteur et vos postillons arrosent vos chaussures ou le pigeon qui picore à côté de vous (sans masque!) soit (et surtout s’il est malentendant) vous lui parlez dans l’oreille puis reprenez votre position initiale et lui vous répond en faisant de même.
  • Vous pouvez aussi vous parler dans l’oreille à table. C’est impoli mais que ne ferait-on pas pour ne pas mourir.

Tout cela est décidemment débile. Existe t-il des neurones de la débilité ? Sans doute vu le nombre de personnes qui se promènent dans la rue avec le masque enfoncé comme un chapeau dans leur visage.

Pauvre de nous, on est tombé bien bas, bien bas.
La suite concernant les masques et la vaccination à l’automne (car tout va repartir comme en 14) et nous en saurons vraiment plus au moment des fêtes de fin d’année.

Pour une fois l’art divinatoire me paraît d’une simplicité déconcertante. J’espère être un “complotiste” qui se trompe.

Dr JO

3 Comments

Ajoutez les vôtres
  1. 1
    Navarro

    Non , vous n’êtes pas complotiste!
    Malheureusement , il faut s’attendre à rien de bon ou positif tant que ce gouvernement sera là , c’est à dire jusqu’en fin et début d’année prochaine .
    D’ici là , sans doute , tout sera insupportable mais quoi faire ?
    Nous sommes dans une impuissance totale car même le peuple y collaborent avec lui en acceptant la vaccination .
    Seule la prière est réconfortante…

  2. 2
    Sophophile

    Merci beaucoup

    Avec mon masque est-ce que j’inspire dangereusement tout ou partie de la composition, sinon du contenu de on expiration précédente et rebelote et rebelote ?

    • 3
      docteurJO

      Le masque ne sert à rien, ne le mettez pas. Mettez-le à la poche. La police n’est pas embêtante là-dessus. Si un policier mal intentionné vous ennuie, vous le mettez et l’enlevez au coin de la rue suivante. Le mieux si vous avez peur est de le mettre au niveau du cou ou du menton. Le masque est dangereux si vous le gardez toute la journée. Vos poumons préfèrent recevoir de l’oxygène, croyez-moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.