Que le 1 ajouté à 2020 soit celui d’ “Attila” héros fondateur d’un monde qui refuse la dictature

Les amis, j’ai comme une puissante lassitude qui s’empare de mes cellules. Ce n’est donc pas le moment de me faire vacciner. Il est vrai que je n’ai pas subi beaucoup de vaccins. Je me suis fait vacciner contre la variole et le rappel m’a provoqué une belle péritonite appendiculaire dont je me suis sorti grâce à la présence d’esprit du Dr Bertrou accouru au volant de sa Simca 5 blanche et ordonnant mon transport immédiat à la clinique où le chirurgien habile m’a fait une estafilade de 10 cm salvatrice au bout de laquelle sortait un Mikulicz triomphant. La pénicilline mise sur le marché depuis peu a fait le reste.
Lady Wortley Montagut disait déjà concernant la variolisation qu’il fallait être en parfaite santé pour la pratiquer.
De nos jours il semble que la santé des concitoyens préoccupe notre gouvernement alors que factuellement ils s’en fichent comme de l’an quarante et continuent leurs explications grossières dans un but bien déterminé connu de toute personne censée. Plus c’est gros, plus ça passe. Et nos concitoyens laissent passer, de peur que la vérité qu’ils subodorent pourtant ne leur éclate à la figure. Les autruches mettent la tête dans le sable et il arrive ce qui doit leur arriver. Nous nous trouvons donc en face de deux sortes de citoyens. Ceux qui dénoncent ouvertement une évidence, qui ont la naïveté de « Liberté, Égalité, Fraternité », et ceux qui croient ou plutôt se persuadent que cette évidence est trop grosse et la pensent impossible. Ils n’arrivent pas à accepter la supercherie dont ils sont victimes. Ils n’arrivent pas à s’imaginer que la classe politique dans sa grande majorité est une mafia basée sur le pouvoir et l’argent.  Ils font une sorte de syndrome de Stockholm vis-à-vis de personnes dont les décisions sont basées sur des intérêts qui ne concernent absolument pas les citoyens et dont les discours sont de facto des mensonges permanents enrobés de sucre.

C’est justement parce que deux plus deux font effectivement quatre que l’on se sert des chiffres pour manipuler les gens à souhait. Quoi de plus exact que des chiffres, quoi de plus exact que des additions, des soustractions, des multiplications et des divisions. Il ne peut pas y avoir de trucages dans la précision des chiffres et pourtant c’est justement avec des chiffres que l’on tord le cou de la Vérité. Mais pas toujours, il y a les chiffres et le baratin :

Voilà ce que l’on peut lire sur le site du Ministère des Solidarités et de la santé :

  1. « Le premier objectif de la vaccination, c’est de faire baisser le nombre des formes graves de COVID-19. Les résultats des études cliniques des candidats vaccins semblent converger pour démontrer un fait principal : la vaccination permet de réduire massivement la mortalité due au virus et à ses formes graves. »
    Si les résultats des études cliniques étaient de vrais résultats fiables avec des références fiables nous n’aurions pas l’emploi du conditionnel :  « Semblent converger » mais nous aurions « convergent », ce qui n’est pas le cas.
    Selon les chiffres officiels la mortalité est de 0,05%. Ce chiffre réel nécessite-t-il une vaccination de masse effectuée par des produits qui ne sont pas des vaccins mais de la thérapie génique « préventive » mais surtout dangereuse car fabriquée à la hâte par des apprentis-sorciers qui font fi des nombreuses thérapies préventives, non dangereuses et efficaces telles que la Vit D, la Vit C et les antiparasitaires et antibactériens connus depuis des décennies sans oublier les thérapies autres refoulées avec constance par les autorités car gênantes pour le business de bigpharma.

    2. « Non le vaccin ne sera pas obligatoire et la preuve de vaccination ne pourra donc pas être exigée. De plus, le consentement de la personne à la vaccination devra être recueilli au préalable. »

Retenez-bien cette phrase et enregistrez-la dans votre mémoire car vous allez lire la suite.

3. Quelle est la stratégie vaccinale en France ? Voir le site :

https://solidarites-sante.gouv.fr/grands-dossiers/la-vaccination-contre-la-covid-19/je-suis-un-particulier/article/foire-aux-questions-la-vaccination-contre-la-covid-19

  • 4. « Il n’y aura pas de restrictions de circulation pour les personnes non vaccinées MAIS tant que l’épidémie sera présente, nous devrons adapter nos comportements. »
    Je pense que vous savez lire entre les lignes ?
     
  •   5 Faudra- t-il toujours porter un masque une fois vacciné ?
    En l’état des connaissances, les vaccins aujourd’hui disponibles ou en cours de développement réduisent la sévérité des symptômes, mais pas la contagiosité.
    On devra donc continuer de porter un masque.

Vous comprenez en lisant le texte que les Pouvoirs Publics se passeront facilement du consentement des « personnes fragiles » et que le personnel devra être vacciné sous peine d’être renvoyé. C’est cela la démocratie.

En un mot, ces « vaccins » ne servent à rien : c’est du vent porteur de maladies et destructeurs sur le long terme de votre santé.

  • 6 La vaccination sera-t-elle précédée par une consultation médicale ? « Les personnes prioritaires se verront proposer, en amont de la vaccination, une consultation médicale. Il s’agira de vérifier l’état de santé de la personne, d’éventuelles contre-indications, de lui donner toutes les informations nécessaires, et recueillir son consentement à la vaccination. Cette consultation médicale pourra, selon les cas, être immédiatement suivie de la vaccination. »

 N’oubliez pas ce qui est souligné en gras. Ayez-le toujours sur vous pour le montrer au moment opportun car le « consentement vaccinal » est un leurre : il sera imposé aux personnes âgées et sera lié aux actes de la vie courante qui seront impossibles aux non vaccinés.
Vous rendez-vous compte également que vous allez consulter alors que vous êtes en bonne santé. C’est quoi ce délire ? Qui la bonne santé dérange- t-elle ?

Vouloir imposer une vaccination à des gens en bonne santé alors qu’il n’y a pas d’épidémie ! Cette vaccination de la peur va-t-elle supprimer votre peur, puisque le port du masque reste obligatoire ! Où va-t-on là ? Vous avez de la merde aux yeux ? A-t-on inventé la merde inodore ? incolore ? la merde passe-partout ?
La merde dans vos yeux, vos narines, vos oreilles ? Tellement de merde qu’elle passe inaperçue ? Partout c’est la merde et partout les coprophages prolifèrent. Et plus ils en mangent et plus ils veulent en manger. Voulez-vous faire partie de ceux qui en mangent ? Pensez-vous que la merde est une alimentation correcte pour notre corps et nos esprits ?  
Quand allez-vous vous réveiller ? Ce soir Macron doit parler avec très peu de mots : vocabulaire restreint, le strict minimum, les mêmes mots en leitmotiv comme une mauvaise publicité – un discours de petit dictateur cravaté, au regard fixe, un corps fixe, une intonation monocorde qui se veut celle de l’hypnose, un regard gominé avec deux trous bleus sans nuages et des paupières qui clignotent toutes les cinq minutes, un robot quoi ! un little brother qui brode un langage codé et polissé, policé aussi ; un langage qui se veut péremptoire, sûr, vrai, mais qui a tout faux pour qui sait ouvrir les portugaises et les mirettes.
Cela va faire un an que la plaisanterie dure, un an de votre vie que le Sieur Macron et sa clique vous volent votre liberté et votre intimité. Cela fait un an que vous êtes soumis à des injonctions de polichinelle.
Polichinelle è una bugiarda e una crudele. Hai capito?

Alors ce soir n’allumez pas votre télévision et réfléchissez. REFUSEZ LA VACCINATION. Signez ma pétition Merci.
https://www.mesopinions.com/petition/sante/refus-total-vaccins-anti-covid-19/117847

Je vous souhaite à tous une année 2021 de prise de conscience, de lumière, d’amour et de paix.
Dr JO
 
https://solidarites-sante.gouv.fr/grands-dossiers/la-vaccination-contre-la-covid-19/je-suis-un-particulier/article/foire-aux-questions-la-vaccination-contre-la-covid-19




Dr JO
  1. 1
    Simone

    La nuit prochaine, quand vont retentir les 12 coups de minuit, la trappe de l’Histoire va s’ouvrir et engloutir à jamais l’année 2020. Nous ne la regretterons pas, car elle aura été celle où le peuple de France aura oublié ce qu’il est : un peuple fier et ombrageux, amoureux de la liberté, héritier de ces Gaulois qui s’étaient affranchis de la peur que le ciel ne leur tombe sur la tête.
    2020 est morte, 2021 va naître et avec elle le temps des voeux.
    Alors souhaitons-nous la mémoire, celle de ce don que nous avons fait au monde, symbolisé par cette statue, morceau de France à l’entrée du port de New York : La Liberté éclairant le monde.
    Mais n’oublions pas 2020, année de honte, qui a montré le négatif de notre peuple, qui lui a fait courber la tête en tremblant de peur, Ne l’oublions pas pour que jamais elle ne se reproduise.
    Bonne année à tous et vive la liberté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *